Interview : Margot Aguerre, Mage Éditions

Littérature jeunesse

À la découverte Mage Éditions, une maison d’édition consacrée à la littérature jeunesse et aux mondes imaginaires. Margot Aguerre, à l’origine du projet, nous en dit plus sur les spécificités des livres édités dans l’interview qui suit.

 

nanook-webzine-interview-mage-editions-litterature-jeunesse-margot-aguerre

Margot Aguerre

 

Interview

Comment a été créée la maison d’édition jeunesse Mage Éditions ?

Lorsque j’ai réalisé mes études à Neoma Business School, j’ai choisi la majeure entrepreneuriat et avec d’autres étudiants nous avons planché sur un projet lié au monde de l’édition. J’avais par ailleurs réalisé un stage chez Hachette en marketing où j’ai eu la chance de rencontrer de merveilleuses personnes. Mêlant mon goût de l’écriture à celui de l’entrepreneuriat, j’ai eu la nette conviction que créer ma maison d’édition était une aventure que je devais tenter. J’ai donc lancé une première structure à mon nom en 2014 en auto-entreprise puis en 2018, Mage Éditions est née.

 

nanook-webzine-interview-mage-livre-editions-litterature-jeunesse-stand

Stand de Mage Éditions, aux Médiévales de Provins

 

Pouvez-vous nous parler de votre ligne éditoriale et de vos collections ?

Mage Editions est une maison spécialisée dans la littérature jeunesse en lien avec les mondes imaginaires.

Chaque livre du catalogue est porteur d’un message clair à délivrer aux enfants et Mage Éditions s’engage ainsi pour développer l’esprit critique des tout petits mais aussi des plus âgés. Chaque choix éditorial met en avant la voix d’un personnage, la singularité d’un univers, la force de nos idées et en sensibilisant nos lecteurs aux problèmes sociaux et écologiques auxquels nous faisons face. Vous ne trouverez pas de catalogue papier distribué à grande échelle ni de mise au pilon des invendus ! S’il arrive que certains livres soient malheureusement abîmés, ils sont toujours donnés à des associations ou des écoles. Et en tant qu’éditrice, je souhaite aussi mettre en avant le travail des auteurs et illustrateurs car sans eux, il n’y aurait pas de magie. Et vous l’aurez remarqué, le travail de certains artistes marque fortement notre identité visuelle et notre ligne éditoriale, c’est aussi un choix de faire confiance aux auteurs et illustrateurs qui ont su nous confier leur “bébé” aux balbutiements de cette aventure.

 

nanook-webzine-interview-mage-editions-litterature-jeunesse-Lenia-tigris

Lenia Major, auteur

 

Tous vos livres sont écrits en police Opendyslexique.

Pourquoi ce choix de police ? À quels publics s’adressent ces collections ?

L’opendyslexique facilite la lecture, que ce soit pour les enfants dys mais aussi pour tous les autres. La police est légèrement plus grasse au niveau de la base des lettres ce qui évite d’inverser les lettres. Certaines lettres dites jumelles comme le b et le d, sont légèrement inclinées et donc le lecteur évite ainsi la confusion en les distinguant plus nettement. Les lettres sont plus élargies afin de mieux les reconnaître. Les fameux « bâtons » sont plus longs… Et ce n’est qu’une partie des caractéristiques de cette police révolutionnaire. Nous avons également choisi d’espacer les mots entre eux et les lignes afin d’aérer le texte, notamment celui des albums.
Nous avons également ajouté sur la collection des Contes du Soir, les sons complexes en couleur. Par exemple tous les « ou » sont en rouge car on entend « ou » dans rouge, les « eu » en bleu car on entend « eu » dans bleu etc… Un très bon article qui explique ce qu’est la police Opendyslexique.

 

nanook-webzine-interview-mage-editions-litterature-jeunesse-Geoffrey-Claustriaux

Geoffray Claustriaux, auteur

 

Parmi les livres de votre catalogue, avez-vous eu un coup de coeur en particulier pour l’un d’entre eux ?

Tous les livres que j’édite ont été des coups de coeur. Vous remarquerez que le catalogue n’est pas très étoffé mais chaque roman ou conte a une véritable place dans notre microcosme. Récemment, nous avons publié un roman pour les jeunes lecteurs La Princesse mécanique. Cette histoire m’a particulièrement touchée car elle parle de résilience, d’un combat intérieur pour soigner ses blessures et d’appréhender la vie avec un point de vue différent. De plus c’est un format un peu particulier car il reprend celui du magazine, très apprécié chez les enfants car les illustrations très colorées sont plus grandes et immergent un peu plus le lecteur dans cet univers décalé.

 

nanook-webzine-interview-mage-livres-editions-litterature-jeunesse-la-princesse-mecanique

 

Que peut-on vous souhaiter pour la suite ?

D’innover pour toucher plus de lecteurs avec l’annulation des salons et festivals ! Malheureusement nous rencontrons nos lecteurs par ce biais très spécifique. Avec la crise sanitaire, nous avons du mal à nous faire connaître autrement. Nous essayons en ce moment de mettre l’accent sur les précommandes (un roman acheté en précommande vous sera envoyé avec des cadeaux collector bonus) et une meilleure communication. Et pourquoi pas trouver un diffuseur/distributeur dans les mois qui viennent ?

 

nanook-webzine-interview-mage-editions-litterature-jeunesse-romans-albums

 

nanook-webzine-interview-mage-editions-litterature-jeunesse-calista-moon

Calista Moon, auteur

 

Pour en savoir plus :

Site internet de Mage Éditions

Page Facebook de Mage Éditions
Compte Instagram de Mage Éditions