Festival du film de l’Ouest – Interview

Projections de films à Betton (35)

Du 13 au 16 juin, la 10e édition du festival du film de l’ouest, organisée par l’association Courts en Betton, se déroulera à Betton (35).  Comment est né ce festival ? Comment les films sont choisis ? Et surtout, qu’allons-nous découvrir durant cette 10e édition ? Antoine Lareyre, co-directeur et fondateur de l’association, répond à nos questions dans  l’interview qui suit.

 

nanook-webzine-interview-bretagne-festival-du-film-de-l-ouest-9

 

Interview d’Antoine Lareyre, co-directeur et fondateur de l’association Courts en Betton

 

nanook-webzine-interview-bretagne-festival-du-film-de-l-ouest-7

 

Pouvez-vous nous présenter le Festival du film de l’Ouest ?

« En Bretagne, il n’y a pas que la mer qui monte… le cinéma aussi ! », c’est la punchline du Festival. Il s’est donné l’objectif de dénicher et de faire découvrir la « production régionale » à travers, principalement, toutes les formes de cinéma qui sortent des sentiers battus. Nous sommes également très attentifs à la jeune création : aussi bien les films faits par des enfants (dans le cadre d’ateliers, par exemple) que les films réalisés par des réalisateurs en plein devenir (voire en début de carrière : l’un des réalisateurs, cette année, a déjà obtenu un César du Meilleur Premier Film !). Au-delà des films, le Festival est aussi une scène interactive, festive et conviviale avec des rencontres, des ateliers, des installations vidéos, des concerts et même des petites pauses théâtrales !

 

nanook-webzine-interview-bretagne-festival-du-film-de-l-ouest-2

 

Comment vous est venue l’idée de créer ce festival ?

L’idée du Festival rejoint celle de son identité : nous avions envie de faire découvrir au public les films tournés sur notre territoire. Ce sont des films, d’ailleurs, qui n’ont pas toujours l’occasion d’accéder au grand écran. Il faut savoir que la Bretagne est une région très riche en matière de production cinématographique, aussi bien d’un point de vue de la production professionnelle que des films dits « autoproduits ». On constate, avec l’avènement du numérique, l’émergence d’un réel vivier de jeunes créateurs qui méritaient leur propre rendez-vous et d’une vitrine pour leurs films. C’était aussi la volonté de défendre des propositions culturelles dans des cinémas associatifs de proximité : le Festival est né au cinéma Le Triskel, de Betton.

 

nanook-webzine-interview-bretagne-festival-du-film-de-l-ouest-3

 

Quels sont vos critères de choix pour la sélection des films projetés ?

Hormis un critère objectif – les films doivent avoir été tournés en Bretagne et/ou réalisés par des Breton·ne·s -, la sélection est ouverte à toutes les formes, toutes les durées et tous les moyens de productions : fiction, animation, documentaire, clip, court et long métrage, production professionnelle, autoproduction, production associative, etc. L’équipe est également très attentive à l’exigence artistique des films tout en garantissant la diversité des propositions. Un objectif : surprendre et faire plaisir.

 

nanook-webzine-interview-bretagne-festival-du-film-de-l-ouest-5

 

Ce festival fête ses 10 dix ans.
Quels sont vos meilleurs souvenirs depuis la création de ce festival ?

Ils sont tellement nombreux qu’il serait difficile d’en choisir un ! Je pense surtout à toutes les amitiés que nous avons tissées au fil des années. L’équipe du Festival, en tête de liste. Elle s’est agrandie, avec des profils très différents, et porte avec beaucoup de ferveur le Festival pour qu’il soit toujours chaleureux. C’est d’ailleurs le souvenir que je garde d’une édition à l’autre : la convivialité entre les publics, les cinéphiles, les amateurs, les professionnels, les créateurs et les curieux !

 

nanook-webzine-interview-bretagne-festival-du-film-de-l-ouest-6

 

Quels seront les temps forts cette année ?

Les compétitions constituent le nerf du Festival : c’est la plus belle occasion de découvrir une large palette de films en 5 séances distinctes. Deux autres rendez-vous sont aussi importants : la soirée d’ouverture avec la projection du long métrage Apnée de Jean-Christophe Meurisse sera l’occasion de redécouvrir un film très caustique sorti en salle en 2017 et la soirée de clôture sera l’occasion de découvrir, en avant-première, un film issu de notre propre activité de « co-producteur » : Le Péril Jaune de Thibault Le Goff et Owen Morandeau (co-produit avec Equinok Films). Il y a également la séance interactive « Comme on a la flemme, à vous de faire votre propre programmation » qui est une nouveauté : le public sera invité à choisir les films de la séance (ils seront « pitchés » par deux comédiennes et le public devra se mettre d’accord pour en choisir quelques uns)…

 

nanook-webzine-interview-bretagne-festival-du-film-de-l-ouest-1

 

Que peut-on vous souhaiter pour la prochaine édition ?

Au bout de 10 ans, le Festival n’a jamais été aussi rayonnant. La seule chose que nous pouvons espérer, c’est que les soutiens – principalement des collectivités – se renforcent et s’amplifient pour que nous puissions continuer à nous épanouir et aller toujours plus loin. La situation budgétaire reste effectivement difficile – voire inquiétante – et limite les possibilités de développement et de pérennisation des emplois de l’association… Pour en revenir au Festival, nous aimerions, à l’avenir, élargir notre programmation à la Loire-Atlantique et ne plus seulement ouvrir la programmation à la « Bretagne administrative » mais bien à la « Bretagne historique »…

 

nanook-webzine-interview-bretagne-festival-du-film-de-l-ouest-8

 

Informations pratiques

  • Dates : Du 13 au 16 juin
  • Lieu : Betton (35)
  • Adresses des lieux de projection :
    Cinéma Le Triskel : 7 rue du Trégor, Betton
    Médiathèque Théodore Monod : 5 bis rue du Vau Chalet, Betton

 

nanook-webzine-interview-bretagne-festival-du-film-de-l-ouest-10

 

Pour en savoir plus

Site du Festival du film de l’Ouest

 

nanook-webzine-interview-bretagne-festival-du-film-de-l-ouest-4