Festival de films Pêcheurs du Monde 2019 : retour en images

Projections de films sur le thème de la pêche

Du 24 au 31 mars se tenait la 11e édition du Festival de films Pêcheurs du Monde. Après notre interview de Jacques Chérel, président du festival, voici un retour en images suite à notre notre passage au festival ce dimanche 31 mars.

 

festival-de-films-pecheurs-du-monde-nanook-webzine-cinema-documentaires-films-lorient-larmor-plage-ploemeur-riantec-vannes-lanester-pontivy-france-bretagne

 

Juste avant la séance de 14 h, à l’entrée de la salle de projection

 

 

Dans cet espace, se tenait l’exposition Pêcheurs d’Iroise, mémoire des métier de la mer, avec les photographies de Nedjma Berder accompagnées des textes de Marie Hascoët.

 

 

Dans la salle, c’est aussi une exposition qui nous attendait, avec les oeuvres de Jean-Yves Boislève (Keroman, gravure), Christian Halna du Fretay (Dans les tourbillons des frissons du vent, peinture) et Yvon Renard (Ibérico san pedro, sculpture)

 

 

 

Le mulet et la vague

Le 1er film  projeté, Le mulet et la vague, était programmé à 14 h.

 

 

Le réalisateur du documentaire Carlos Portella Nunes était présent lors de cette projection.

 

 

Dans ce documentaire, situé à à Florianopolis (Brésil), il y est question de conflits entres pêcheurs (de mulets et traditions ancestrales) et surfeurs (associés à une société de loisirs et de plaisirs).

 

 

 

S’en est suivi une série de courts-métrages.

 

Les petits cours

 

Le premier film était un reportage de Christophe Hoyet : À bord du fileyeur “Les Océanes”
Un peu trop court ? En effet, ce reportage donne vraiment envie d’en savoir encore plus sur le métier des marins lorientais.

 

 

 

Intervention d’Alain Le Sann

 

 

 

Projection du film La pêche et la transformation du poisson au lac Chapala de Carmen Pedroza-Gutiérrez : autour du plus grand lac du Mexique, le lac Chapala, la vie de femmes et d’hommes qui participent aux activités de pêche.

 

 

Projection du film Mémoires de merlu, un reportage vidéo réalisé en 2018 par les élèves d’une classe de troisième du collège Anita Conti de Lorient dans le cadre du concours Citoyen reporter dont le thème était « Mémoires Audiovisuelles ».

 

 

 

 

Les films d’animation étaient aussi à l’honneur.

 

Projection de Manen, un film d’animation de Thomas Anglade, Maxime Announ, Lucie Dessertine et Estelle Saint-Jours. Du dynamisme, et l’humour, et une superbe qualité graphique.

 

 

 

Le film plein d’émotions Krampouezh (crêpe, en breton), se déroulant dans une Bretagne aquarellée et iodée, a suivi. Encore un film de très bonne qualité réalisé par des étudiants de l’école ArtFX de Montpellier : Julie Brun, Camille Estieu et Jiamon Peng.

 

 

 

Dans un tout autre registre graphique, le film épuré (et poétique) Haenyo, les femmes de la mer évoque la vie des Haenyo (femmes plongeuses de Jéju en Corée du Sud) sous la forme de dessins proches du croquis.

 

 

 

Projection du film Le poisson et moi, un documentaire d’Élisabeth Tempier et Phillippe Houssin.
Il y est question d’une jeune parisienne descend dans le port de Marseille pour découvrir la pêche, et aussi le circuit qui s’en suit (les achats des restaurateurs, le souhait de créer un réseau pour une pêche locale et responsable).

 

 

 

Et puisqu’on a parlé de poisson et de restauration, en toute logique, c’est la chef Nathalie Beauvais qui est intervenue pour parler avec passion de son métier.

 

 

 

 

Pour en savoir plus

Festival de films Pêcheurs du Monde 2019 – Interview

Le site du festival : www.pecheursdumonde.org

 

festival-de-films-pecheurs-du-monde-nanook-webzine-cinema-documentaires-films-lorient-larmor-plage-ploemeur-riantec-vannes-lanester-pontivy-bretagne-1