Jann Halexander

Chanteur, pianiste, auteur-compositeur

On retrouve en interview Jann Halexander, chanteur, pianiste, auteur-compositeur, qui poursuit son chemin depuis plus de quinze ans, discrètement mais sûrement, dans les méandres de la chanson francophone.

 

Jann Halexander by Pierre Orcel 21 janvier 2017, Café de la Danse

Jann Halexander, au Café de la Danse, le 21 janvier 2017. Crédit photo : Pierre Orcel

 

Interview de Jann Halexander

 

Vous donnez un concert à l’Archipel à Paris le 31 mai prochain. Dans quel état d’esprit êtes-vous, à quelques jours de ce rendez-vous ?

Stressé. Toujours stressé. Stressé, excité, pressé, inquiet, c’est un tourbillon d’émotions. La salle est très belle, j’ai envie que les spectateurs qui me suivent depuis des années soient bien assis, dans un beau lieu, en plein centre de Paris. Mon éditeur (ndlr : Jérôme Cosniam, de Lalouline Editions) sera là aussi. Et puis les musiciennes avec qui je m’entends bien. Chaque concert, je l’envisage à la fois comme un moment unique et comme des retrouvailles. Je vis chaque concert comme s c’était le dernier, même quand je chante plusieurs jours de suite…il y aura aussi la poétesse gabonaise Nanda en première partie, et un duo avec la chanteuse Sultana.

 

C’est à dessein que j’ai utilisé le mot rendez-vous. Je crois que c’est ainsi que vous vivez ce concert, sachant que vous avez un public fidèle.

Oui exactement. Les gens ne viennent pas comme ça vous voir. Ils ont leur vie, leurs soucis. Après tout une fois qu’ils ont fini de travailler ils pourraient rentrer chez eux et ne pas ressortir. Cela conduit l’artiste à une certaine exigence, une volonté d’aller toujours plus loin, plus haut. On essaye de proposer des spectacles complets avec de la chanson, des plages musicales, de la poésie, de la théâtralité. Le décor, la mise en scène, les lumières, tout ça c’est un travail nécessaire et passionnant. Quand un spectateur me dit après un concert : je croyais voir un petit concert mais en fat c’est un show, alors oui, je suis touché.

 

Jann-Halexander-Chanteur-pianiste-auteur-compositeur-interview-nanook-webzine-2

 

Parlez-nous du titre de ce concert qui, je crois, fait écho à un CD

C’était un clin d’œil à une comptine célèbre. J’avais envie de parler d’amour, simplement d’amour. L’album A Vous Dirais-Je est sorti en mai 2017. Ce n’était pas nouveau des chansons d’amour mais un album autour de cette idée, c’était la première fois. Il y avait eu un cd 5 titres en 2015, Amours. Là il s’agissait d’un album complet suivi d’un spectacle avec le même nom, et avec la même idée, parler d’amour. Je l’ai présenté pour la première fois à Bordeaux, au théâtre de la Rousselle. Le 12 mai 2017. Il y a eu plusieurs dates ici et là. Je sens que j’ai fait le tour avec cet album, ce spectacle…c’est pourquoi je souhaite donner une dernière et belle représentation avant de tourner la page…

Justement, parlez-nous de vos albums. Vous n’en êtes pas au premier, loin de là !

Les albums, il y en sans aucun doute une dizaine… j’ai commencé en 2003… j’ai toujours été très prolixe, mais c’est à la fois une passion et nécessité : un chanteur ça chante et comme j’ai ma propre structure, il n’y avait personne au-dessus pour me dire « bien, pas bien, bien, pas bien ». Je me suis souvent trompé, sans doute, mais j’ai l’impression … enfin, je ne crois pas avoir fait tout cela pour rien. C’est très étrange quand je pense à certaines choses. Quand je sors de chez moi en fin de journée pour enregistrer des chansons, je croise au même moment des gens qui rentrent chez eux. Les longues heures de studio, je connais…

Alors, pour le 31, on croise les doigts ?

Bien sûr. Bon avant le concert évidemment…croiser les doigts quand on joue au piano c’est moins évident…en même temps, Mozart jouait bien avec les pieds.

 

Jann-Halexander-Chanteur-pianiste-auteur-compositeur-interview-nanook-webzine-1

 

Pour en savoir plus

Site/blog de Jann Halexander

Page bandcamp de Jann Halexander

 

 Jann-Halexander-Chanteur-pianiste-auteur-compositeur-interview-nanook-webzine-3