Interview de l’artiste Otto Gabin

Rencontre avec un artiste aux multiples talents

J’ai eu le bonheur de croiser la route de l’artiste Otto Gabin quelques mois après mon installation sur Lorient. J’ai rencontré un homme d’une grande sensibilité dont il exprime la quintessence à travers son art.

 

Artiste dans l’âme depuis toujours, ce gars du nord a quitté sa terre natale pour parfaire son expression artistique à Avignon, avant de venir s’installer en Bretagne en 2014. Des luminaires et des personnages en fil de fer (son art de prédilection) prennent vie entre ses mains et suggèrent l’univers tour à tour étrange et truculent du créateur.

 

Je l’ai donc rencontré pour lui poser quelques questions concernant son actualité.

 

otto-gabin-interview-artiste-nanook-webzine-bretagne-exposition-2

© Otto Gabin

 

L’interview

Pour ceux et celles qui ne te connaissent pas encore : c’est qui Otto Gabin et pourquoi ce nom ?

Je suis sculpteur, peintre, créateur de luminaires & objets déco. Quand on m’a proposé ma première expo, je ne me sentais pas prêt, je préférais rester discret, je voulais être présent anonymement et pouvoir entendre les commentaires des gens. J’ai donc choisi ce pseudo qui fait référence à deux monstres du cinéma : Otto Preminger et Jean Gabin.

 

artiste Otto Gabin

Je vous présente Otto Gabin en pleine installation

 

Comment définirais-tu ton univers ?

Mon univers est fait de fer, d’acier, de fonte… mais aussi de tissus, de fil et d’aiguilles…
Je crée des petites fées en fil de fer et je pratique la couture pour les habiller, je crée aussi des tableaux « Skull » avec des moulages de tête de mort ou des tableaux « Scènes obscènes » autour de mise en scène de personnages en fil de fer qui reprennent des scènes du kamasutra.
Voilà l’étendu de mon univers !

 

D’où te vient cette passion ?

J’ai toujours été créatif, plus jeune je faisais des bijoux en fimo, j’ai travaillé le cuir, le bois… En 2008 j’ai commencé à travailler aux côtés de Pascale Palun (Vox Populi Compagnie) et j’ai rencontré le fil de fer.
En 2011 je faisais ma première expo éphémère.
Et il y a 4 ans, je suis arrivé en Bretagne. Avec plus de temps libre, les choses se sont accélérées, depuis j’expose régulièrement.

 

otto-gabin-interview-artiste-nanook-webzine-bretagne-exposition-3

Luminaire © OttoGabin

 

Le prochain lieu (rêvé) où tu n’as pas encore exposé ?

Dans un hôpital désaffecté, ou un lieu industriel, dans un château, ça serait drôle !

 

otto-gabin-interview-artiste-nanook-webzine-bretagne-exposition-4

Quelques créations de l’artiste © OttoGabin

 

Peux-tu nous en dire plus sur tes futurs projets ?

J’ai deux expositions éphémères avec le collectif lorientais « OsmoZ ». Il s’agit d’une bulle dans laquelle se retrouvent des artistes aux supports et aux univers différents : peintres, maquilleuses, sculpteurs, etc ainsi que des dj’s qui enivrent le public avec différents univers électroniques.

  • Les prochaines dates : le 14/04 de 13h à 03h à Locunolé et le 23/06 de 18h à 06h, les Terrasses du Celtic à Lorient.
  • Ma gamme de luminaires «Tuyauterie» va être distribuée en boutique à partir du mois d’avril à St Malo : «Va des Retros» 20 rue Georges Clemenceau.
  • En Septembre et Octobre mes créations seront exposées à Pont-Aven, à l’auberge « Ty An Heol » 1 place de l’église Nizon.
  • En ce moment et jusqu’à mi-juin j’ai une exposition à Quimper :

 

otto-gabin-interview-artiste-nanook-webzine-bretagne-exposition-5

Otto Gabin en exposition à Quimper jusqu’à mi-juin

 

Une expo éphémère en plein air à Quimper, au bord de l’eau, est dans les tuyaux pour le printemps !

 

Merci à Otto qui s’est prêté au jeu des questions/réponses. 

Je vous invite à aller découvrir l’univers de l’artiste Otto Gabin.

 

Et pour suivre son actualité, c’est par ici :

Page Facebook Otto Gabin

Site Internet d’Otto Gabin