Spiritus Mundi de Mahrk Gotié

Roman fantasy

Edité chez Sudarènes éditions au cours du second semestre 2017, Spiritus Mundi est le deuxième roman de Mahrk Gotié.
Son premier roman, Les invraisemblables aventures de Monsieur tout le monde, narrait l’histoire d’un quinqua malheureux dans sa vie banale et morose qui décidait du jour au lendemain de tout plaquer. Femme, enfants et boulot à la poubelle pour réaliser quelques frasques bien allumées. Ici c’est un tout autre genre que Mahrk Gotié décide de nous faire découvrir : le roman fantasy.

Alors, de quoi parle ce livre ?
Et qui est ce jeune auteur qui passe d’un registre à l’autre en souhaitant ne pas s’astreindre à un genre littéraire particulier ?

 

Spiritus-Mundi-Mahrk-Gotie-chronique-livre-nanook-webzine-culture-interview-auteur-roman-fantasy-1

 

Le livre

Composé de 21 chapitres s’étalant sur 166 pages, le lecteur est amené à entrer dans un univers assez particulier et haletant : la fantasy.
Sarah en est le personnage principal et dès le premier chapitre, les bases sont clairement posées. Sarah se trouve dans une grotte, un endroit qui lui est inconnu. Elle ne sait pas qui elle est, à quoi elle ressemble, ni ce qu’elle fait là, jusqu’à ce qu’un ange lui révèle qu’elle va devoir mener une quête pour redécouvrir son identité.

Et c’est ainsi qu’elle va passer au fil des chapitres d’un univers à l’autre, accompagnée de gardiens dont, entre autres, le Fou, l’Ange, l’Enfant. Elle sera tantôt une jeune fille âgée de 16 ans sortie d’un long coma, tantôt une femme d’une trentaine d’année qui connaîtra une fin tragique.
Elle se sentira perdue, portant en elle un sentiment d’étrangeté et de peur jusqu’à ce qu’elle accepte d’ouvrir les yeux.
Chaque entité qu’elle sera amenée à rencontrer sur sa route sera une part d’elle-même, un élément du puzzle, une « émeraude » qu’elle reconstituera jusqu’au dénouement final.

Ce roman pourrait faire penser à une Alice aux pays des merveilles, tête blonde, robe bleue, qui passe de terriers en terriers jusqu’à trouver la sortie mais le roman apporte une subtilité non négligeable et élégante notamment par le choix des noms des personnages qui jalonnent le livre. Il y est notamment question de colère, de peur, de haine et de culpabilité, de bonheur et de vérité. Au-delà d’une quête d’identité, Sarah est amenée à découvrir ces différents sentiments, à les accepter, à se les approprier pour découvrir qui elle est vraiment. Et pour cela elle devra mener de nombreux combats jusqu’à devenir « l’essence de vie ».

Maintenant que le pitch est posé, intéressons-nous à l’auteur !

 

Spiritus-Mundi-Mahrk-Gotie-chronique-livre-nanook-webzine-culture-interview-auteur-roman-fantasy-2

 

Interview de l’auteur

Qui est-tu, Mahrk Gotié ? Quel est ton parcours ?

Je suis un vagabond. J’erre en vivant de petits boulots. Après ma licence de lettres modernes, j’ai commencé par publier des poèmes et des nouvelles dans de multiples revues littéraires. Quand j’ai constaté qu’on acceptait mes textes, ça m’a motivé à persévérer !

Changement de registre avec ce deuxième roman, est-ce pour cela que tu as aussi changé de maison d’édition ?

En partie. Comme Spiritus Mundi n’a rien à voir avec mon premier roman, je trouvais ça plus logique de signer ailleurs. Mais j’ai aussi changé d’éditeur parce que je voulais voir comment ça se passait avec une autre équipe, pour acquérir de l’expérience.

Que représente l’écriture pour toi ?

Écrire, ça me permet d’avoir une raison de me lever le matin. Ça me permet de croire que ma misérable existence possède un sens, même si c’est une illusion ! (rires)

La question de la réincarnation apparaît au fil du roman. Est-ce le thème du livre ?

Le thème du livre, c’est d’abord la vie après la mort. La réincarnation représente un élément de ce thème central.

Comment t’es venue l’idée d’écrire ce roman ?

De mon inconscient ! (rires). J’ai imité la technique des surréalistes (l’écriture automatique) adaptée à ma propre sauce. En gros, voilà la méthode : je décapsulais une mousse, fermais les yeux puis décrivais les images qui me venaient à l’esprit. Ça a commencé par une fillette dans une grotte étrange. Ensuite, j’ai continué. Chaque jour en ignorant où l’histoire me mènerait. Donc, ça veut dire qu’en fin de compte, je ne suis pas l’auteur de ce roman ! (euh…)

As-tu d’autres projets pour la suite ? Des séances de dédicaces à venir ?

J’ai un roman d’avance sur mes publications. Donc je peux déjà t’annoncer que mon prochain livre sera dans un tout autre registre ! C’est mon objectif : écrire des bouquins très différents les uns des autres…

Concernant les dédicaces, je serais au Cultura de Narbonne le 7 Octobre. Ensuite, j’irai dans la région toulousaine au Cultura de Montauban le 21 octobre puis au Cultura de Balma le 20 décembre.

 

Un nouvel auteur à suivre donc, avec un fort potentiel quant à la qualité de son écriture. Il est clair que le lecteur n’aura pas le temps de s’ennuyer !

Vous pouvez retrouver son livre sur le site de l’éditeur :  ainsi que sur les sites de la Fnac ou d’Amazon. Et si vous aimez flâner dans les librairies, commandez-le sur place !

Bonne lecture !