Interview Submarine Prøject Lorient

Depuis 2015, l’association lorientaise Submarine Prøject fait vibrer les nuits de la ville portuaire morbihannaise. Les trois fondateurs, Luc, Raphael et Bryan, étaient partis d’un constat simple à leurs yeux : du côté des soirées électro-techno sur Lorient, « c’était le néant ». Ils ont aujourd’hui fait leur place dans le paysage électro breton.

 

Nous leurs avons proposé de répondre à 5 questions concernant l’actualité du Submarine Prøject.

 

Interview Submarine Prøject Lorient

 

L’interview

Pour ceux et celles qui ne vous connaissent pas encore : c’est qui le Submarine Prøject et pourquoi ce nom ?


La Submarine c’est avant tout une bande de copains de longue date. D’abord 3 puis 5 personnes composent l’équipe et représentent le noyau dur de l’association. Et à chaque événement, c’est une dizaine de bénévoles qui gravitent autour de nous pour nous aider, sans oublier les généreux participants, souvent devenus amis qui restent aussi aider au rangement sans rien demander !

Ce nom Submarine c’est parce que nous affectionnons particulièrement cette zone de Lorient, brute, chargée d’histoire et qui correspond parfaitement à l’esthétique de nos choix musicaux.

 

Interview Submarine Prøject Lorient

Quels sont les bons ingrédients d’une « soirée sub » (comme certains les appellent ) réussie ?

 

Une « Sub » réussie, pour nous c’est avant tout une soirée qui se déroule sans encombre. C’est toujours une source de stress étant donné que nous sommes dans quartier sensible (bureaux, commerces) et qu’il y plusieurs centaines de personnes au rendez-vous. Mais jusque là, tout se passe relativement bien, on arrive à cadrer l’événement comme il faut. Et pour la cadrer comme il faut, cela nécessite du sérieux et de la rigueur.

Le prochain lieu (rêvé) où vous n’avez pas encore organisé de soirée ?

Je crois que le Graal serait d’organiser un événement dans les bunkers de la Base. La ville de Bordeaux l’a fait, pourquoi pas nous ?

Où en est votre projet de festival ?

C’est vrai que le festival est resté en stand-by depuis un moment, mais c’est toujours un projet d’actualité et qui nous tiendrait à coeur de mettre en place. Il serait le fruit des deux années passées et une sorte de récompense pour nous !

Comment s’organise un Moulin Électronique ?

Un Moulin s’organise sur environ 3 jours. J-1, toutes les dernières préparations : l’achats des fruits chez Biocoop, le chargement du camion (sono, mobilier…), la réception des boissons (qui se fait même le vendredi) et un bon dodo avant minuit pour être en forme dimanche matin !

Le jour-J, réveil 07h15, nous sommes sur site dès 08h et nous démarrons la montage avec l’association IDD : mise en place de la scène, de la sono et ses branchement, mise en place de la buvette, préparation et découpe des fruits, mise en route du frigo, de la tireuse, mise en place de la signalétique. 4h de montage n’est pas de trop finalement, même si cela semble anodin, il y a plein de petits détails. À 21h le démontage démarre jusqu’à environ 23h-00h.

J+1 le lundi, restitution des différents matériels emprunté, loué etc.

En clair, on a pas le temps de s’ennuyer, mais vu le résultat, ce n’est que du bonheur ! 🙂

Merci à Luc qui s’est prêté au jeu des questions/réponses. 

 

Interview Submarine Prøject Lorient

 

En parallèle des soirées habituelles, suivies par un public de plus en plus nombreux, ils organisent au cours de l’été des goûters/piques-niques électroniques.

Le prochain « Moulin Electronique » se déroulera le dimanche 16 juillet entre 12h et 21h dans une ambiance familiale, sur le lieu habituel c’est-à-dire au pied de la Tour de la Découverte, entre les deux moulins.

Page Facebook Submarine Prøject