On commence l’année avec de bonnes résolutions. J’en avais pris une seule pendant ces congés de Noël : passer beaucoup plus de temps à lire. Enfin une résolution tenue ! Et puis il faut bien une bonne raison pour manger tout le chocolat. Bref, j’ai donc plongé dans le nouveau roman de S.J. Watson  » Une autre vie ». Son précédent opus,  » Avant d’aller dormir « , nous avait déjà donné des frissons. J’étais donc impatiente de m’attaquer à ce second thriller psychologique.

 Une autre vie SJ Watson

 

Le résumé

Julia, mère au foyer, coule des jours paisibles à Londres, auprès de son mari et de son fils Connor. Julia a quand même un caillou dans sa chaussure : sa sœur Kate. Exilée à Paris celle-ci a toujours été perturbée, Julia, à bout de patience a préféré couper les ponts. Malheureusement, Kate est retrouvée assassinée dans une rue de Paris. Julia, ne parvenant pas à faire son deuil, se rend sur place pour tenter de comprendre ce qui s’est passé.
A Paris, hébergée par la colocataire de sa sœur, Anna, Julia découvre que Kate fréquentait les sites de rencontre en ligne. Obsédée par l’idée de découvrir le meurtrier de sa sœur, Julia va aller jusqu’à se faire passer pour elle en se connectant sur les sites. Julia va alors mettre le doigt dans un engrenage qui va mettre en péril sa famille, sa vie et la conduira à une extrémité dangereuse.

Mon avis

Le début de l’histoire est assez lent, voire presque attendu. Une femme, un peu lasse de sa vie de couple, va tenter l’aventure des sites de rencontres, en prétendant chercher des indices sur la mort de sa sœur.. Elle va surtout être électrisée par la rencontre d’un nouveau partenaire de jeu. Pensant maitriser ses échanges, on va la suivre pendant ses séances de chat et assister lentement à sa dérive. L’auteur réussit encore une fois à nous saisir d’effroi. Il tisse lentement une situation terriblement angoissante autour de son héroïne.

cri

Malgré une histoire prenante, j’ai été beaucoup moins emportée par ce roman. « Avant d’aller dormir », son précédent roman, m’avait tellement marqué. Ceci dit, il est indéniable que S.J. Watson maîtrise l’art du suspense et de l’intrigue psychologique. Après chacun de ses romans, je suis ravie de retrouver ma vie tranquille et paisible.

Caroline Ingalls

Meilleurs vœux littéraires pour cette année 2016 !!