Causerie avec Sylvain Le Corre à Lorient

Retour sur les causeries avec Sylvain Le Corre ! Pour rappel, les causeries font partie des événements organisés aux ateliers du 31 DT. Un artiste présente ses oeuvres, et s’en suivent des discussions en toute convivialité.

 

sylvain-le-corre-art-lorient-

Les causeries, un rendez-vous artistique et convivial (un vendredi par mois).

 

Vendredi 9 octobre, Sylvain Le Corre est venu présenter ses créations sous diverses formes : dessins, sculptures, maquette…

 

sylvain-le-corre-art-lorient-

Le perchoir idéal © Sylvain Le Corre

 

De l’art, mais aussi une belle technique… et un vrai plaisir pour les yeux si on s’intéresse au dessin et aux arts graphiques.

 

sylvain-le-corre-art-lorient-

Beaucoup de finesse dans ses dessins… comme on peut le voir dans ce détail. © Sylvain Le Corre

 

Je suis passé tout d’abord par un bac sti arts appliqués à Rennes avant d’arriver au beaux-arts de Lorient, je suis Lorientais et je souhaitais faire mes études supérieures ici. Je suis resté 6 ans au beaux-arts, le temps de trouver les bonnes questions, du moins celle qui semblait les plus justes et les plus proches de mes préoccupations. Je pense qu’il est vraiment difficile en art de bien cerner ce que l’on questionne et en même temps, vraiment nécessaire de ne jamais trouver le mot juste, pour toujours pouvoir se questionner. Cet équilibre, je pense l’avoir trouvé, peut-être quelques jours avant ma sortie de l’école…

Sylvain Le Corre

 

sylvain-le-corre-art-lorient-

Série de dessins exposés. © Sylvain Le Corre

 

Son rapport avec la nature m’a aussi interpellée, et à cette occasion, je lui ai demandé de m’en dire plus sur la manière dont justement la nature l’influence dans sa démarche artistique.

 

sylvain-le-corre-art-lorient-

Nature et architecture. © Sylvain Le Corre

 

La nature est à la base de la création pour moi, je vais y puiser des formes, des couleurs, j’y prélève des éléments et les étudie. Par nature, j’entends celle qui se trouve près de moi, un jardin, une petite forêt, un grand parc ou un buisson au bord d’une route… Un bord de mer. C’est dans une sorte d’analyse et d’observation presque scientifique que je questionne ces paysages, un travail fragmentaire qui se fait par la rencontre d’un animal, d’une plante, d’une roche, etc… Ces fragments, ces études que j’ai rassemblées, sous forme de dessins, notes, croquis, photos, une fois dans mon atelier, je les assemble. Ils forment alors de nouveaux paysages, retranscrivent un parcours, un regard sur la nature.

Sylvain Le Corre

 

sylvain-le-corre-art-lorient-

Détail de l’un de ses dessins. © Sylvain Le Corre

 

Ce vendredi, nous étions très nombreux. N’ayant malheureusement pas pu rester jusqu’à la fin, c’est pourtant l’une des causeries qui m’a le plus plu… Une belle découverte artistique.

Quant à Sylvain Le Corre, voici son ressenti sur ces causeries.

Je suis ravi d’avoir été invité pour cette 12ème rencontre, c’est un moment privilégié où j’ai pu parler de mon travail, de mes recherches, des questions que je me pose, tout en permettant au public de voir mes travaux. J’ai voulu être généreux dans l’exposition et l’échange, je pense que le public l’a ressenti. C’était l’occasion pour moi de présenter mes derniers travaux, d’avoir des regards dessus et des échanges. Mon travail n’existe que s’il est regardé par d’autres, je le redécouvre le temps d’une soirée, dans un esprit convivial et chaleureux que Doriane a su instaurer. Je la remercie encore ! De plus, nous nous sommes retrouvés très nombreux ! Je tenais à remercier toutes les personnes présentes !

Sylvain Le Corre

 

sylvain-le-corre-art-lorient-

Sylvain Le Corre, et Doriane, organisatrice de l’évévement.

 

Plus d’informations :

Le blog de Sylvain Le Corre

Les ateliers du 31 DT :

coursdedessinslorient.blogspot.fr

asso-arijin.blogspot.fr