BIenvenue au FIL 2014 Source : Festival Interceltique de Lorient

BIenvenue au FIL 2014
Source : Festival Interceltique de Lorient

Un des spectacles phares du festival interceltique de Lorient reste la Nuit Interceltique. 5 représentations dans la semaine, 2h30 de musiques, de chants et de danses traditionnelles. Chaque pays invité y est représenté. l’Irlande en tant qu’invitée cette année, la Bretagne, L’Acadie, Les Asturies, L’Ecosse, la Galice, le Pays de Galles. Un vrai tour d’horizon des nations celtes.
Cette année, une particularité du calendrier, puisque nous célébrons les 100 ans de la déclaration de la 1ère guerre mondiale. Le festival met à l’honneur cet événement. Certains groupes rendront hommage aux poilus et nous feront revivre des scènes de l’époque. Une autre particularité costumière celle-ci : le poncho en plastique transparent. Il a fait fureur cette année… Le spectacle étant filmé et destiné à être diffusé sur France 3 ce mercredi 13/08 à 20h50. Nous aurons du mal à nous décoller des clichés pluvieux de notre jolie région (et pis ça f’ra moins de touriss’ à venir nous piquer notre place à la plage!).

Un spectacle dense et varié…

Le spectacle débute par un chant a capella interprété par la chanteuse irlandaise Grainne Holland. On démarre avec les poils hérissés par la voix envoûtante de l’artiste ( à moins que ça ne soit la température? ).

 

Le moment est venu d’accueillir les gars du crû : le bagad de Lann Bihoué et le cercle celtique Armor Argoat. Les danseurs et musiciens nous plongent dans la 1ère guerre mondiale. Poilus, mais aussi infirmières et médecins en costume d’époque. La chorégraphie nous fait revivre les moments forts de la grande guerre : l’appel des poilus, la vie sans les hommes, le travail des femmes à l’usine, la maternité et le retour des poilus (tous, on a eu du bol:)). Joli travail de recherche chorégraphique, de costumes. Sur l’écran géant, des photos et des tableaux de Mathurin Meheut, peinte des poilus dans les tranchées, illustrent la scène.

 

Un très beau morceau de Uilean Pipe pour accueillir l’Irlande. Si le début est très beau avec l’instrument seul, une bande son vient soutenir l’instrument et gâche un peu la mélodie. Une série d’images un peu clichées vient illustrer le morceau. Bof. Place aux Pipe-bands irlandais et aux danseuses traditionnelles. Bon ben là ça envoie du bois. De notre place, impossible de les compter tant ils paraissent nombreux. La rythmique prend aux tripes. Surtout celles des talons des danseurs et danseuses. Incroyables acrobates qui font vibrer le stade du Moustoir. Et ce, malgré la scène complètement trempée.
Artistes irlandais : Queensland Irish Association Pipe Band (Australie), New Ross and District Pipe Band, Major Sinclair Memorial Pipe Band, Rinceroirí Cois Laoi, Gráinne Holland 



 

Place au rock endiablé de l’Acadie avec  Ten Strings And a Goat Skin jeune trio de musique traditionnelle et folk-fusion originaire de l’Île-du-Prince-Édouard. Ca dépote et ce, malgré la pluie qui commence sérieusement à tremper la scène.

Nuit interceltique

Nuit interceltique

Les Asturies font leur entrée avec les « Banda de Gaitas Camín de Fierro » et les danseurs traditionnelles de «  Grupo de Baile tradicional de Fitoria ». On pourra admirer les costumes traditionnels …. sous le poncho un poil moins traditionnel mais néanmoins pratique pour éviter l’annulation du spectacle. En plus, c’est transparent… L’écran géant diffuse des images sensées illustrer le pays… Personnellement, je trouve que cela n’apporte rien au spectacle. La diffusion du spectacle sur les deux petits écrans sur le côté permettent eux, de suivre quand on est mal placé… Bref, la joie de vivre des « danseurs-ponchotés » et la musique enlevée du groupe nous font passer un bon moment.

Voici l’Ecosse. Là encore, le grand nombre de membres des pipe-bands, la rythmique quasi-militaire de leur marche, leurs kilts traditionnels, nous donnent le frisson. Lorsqu’à ça, s’ajoute l’hommage à la guerre 14/18, par l’interprétation d’une suite écrite par un écossais revenu du front et marqué à jamais par les images des tranchées. L’effet est saisissant. La chorégraphie aérienne des danseuses dans leurs costumes aux couleurs chatoyantes nous colle un brusque sentiment de jalousie de les voir si sveltes…
Artistes écossais: Kintyre Schools Pipe Band, Viscount Park Pipe Band from Edmonton, Andy Gibbs, Keltica dancers.

Le bagad de Lorient viendra interpréter une suite et un cercle de danses celtiques réalisera une chorégraphie. Je dois avouer que je n’ai pas vu ce passage. L’entracte nous ayant ouvert les bras, j’ai choisi de noyer mon chagrin après le passage des danseuses écossaises citées ci-dessus…. La pluie a choisi de largement s’installer comme invitée prestige de la soirée. Toute la scène est inondée et très honnêtement on ne peut qu’être reconnaissant aux artistes d’avoir poursuivi le spectacle.

En parlant d’artistes, voici que la scène se peuple d’un choeur d’hommes venus du Pays de Galles « Flint Male Voice Choir ». Ceux-ci seront également « ponchorisés » mais leur voix rauque et profonde viendra envoûter le public.
Voici venu le presque final par l’interprétation du célébrissime « Amazing grace » par Andy Gibbs, l’écossais à la cornemuse et le choeur gallois. Si le morceau est très souvent entendu, on ne reste pas moins enchanté de l’entendre à nouveau.
Le clou du spectacle qui viendra faire le pied de nez à la pluie : le feu d’artifice. Magnifique. Il est vient célébrer une belle soirée de musique, de chants et de danses. Il vient nous aider à remercier tous ces artistes (près de 500 ) pour leur énergie, leur dévouement à promouvoir et conserver les traditions de nos pays.
Conseils pratiques pour profiter au mieux de ce spectacle : si vous venez au festival pour la 1ère fois, n’hésitez pas à réserver tout de suite vos places. Avoir une place bien en face de la scène et suffisamment en hauteur va vous faire profiter des effets scéniques et savourer le spectacle.
Conseils « Crisitina Cordula » : cette année si tu veux avoir « le » « staïle », enfile un poncho !
Pour rappel, France 3 diffuse ce mercredi 13/08 à partir de 20h50 le spectacle des nuits magiques 2014. Profitez-en pour reprendre une louchée d’interceltique !