Première étape de notre circuit en Irlande qui nous a mené de Cork à Killarney via la côte sud ouest de l’île.

itineraire irlande jours 1 et 2

L’itinéraire des jours 1 et 2

.

Jour 1 : de Cork à Adrigole

Ca y est, c’est fait, nous voilà bel et bien partis pour la verte Erin ; depuis le temps que j’attendais de découvrir ce pays ! Nous avons opté par la voie aérienne, beaucoup plus rapide que le ferry. En cette soirée d’août 2008, nous arrivons à Cork aux alentours de 23h. Après avoir pris possession de notre voiture de location, nous nous rendons au centre de Cork à l’auberge de jeunesse Sheila’s hostel. Première conduite à gauche pour moi ; ce n’est pas évident au début car on perd tous ses repères et il n’est pas facile de se défaire de ses réflexes. Heureusement, il est tard et les rues sont désertes.

La chambre de l’auberge ressemble plus à une cellule de prison : un lit, une vieille moquette tachée, dommage. C’est là aussi que nous dormirons avant de repartir… Voilà une adresse que je ne vous conseille pas.

charles fort

Charles Fort

Le lendemain matin, nous partons en direction de Kinsale, charmant petit port à une quinzaine de kilomètres au sud de Cork. Nous commençons par la visite de Charles Fort, citadelle située à l’embouchure de la rivière qui arrive à Kinsale. Bâtie au 17ème siècle par les anglais pour protéger la ville des invasions, celle-ci est plutôt bien conservée et offre un beau point de vue sur les alentours.

Quelques trois kilomètres plus loin, arrivée à Kinsale. Le célèbre port irlandais possède un certain charme avec ses maisons colorées et à son animation qui attire un grand nombre de visiteurs.

Kinsale

Kinsale

Dans l’après-midi, nous reprenons la route vers l’ouest pour rejoindre le village de Schull. Depuis le centre du bourg lui aussi coloré, nous descendons vers le port puis longeons la côte sous un soleil radieux. Les paysages rappellent un peu la Bretagne, les grandes collines en plus. Nous décidons ensuite de continuer notre itinéraire et de remonter au nord en direction de Glengariff. Nous en profitons pour passer près du mont Gabriel (407m) d’où l’on peut apercevoir le célèbre phare du Fastnet.

Peu après Glengariff, nous nous arrêtons au pied des montagnes pour faire une promenade. La route est étroite et sinueuse, les moutons gambadent en pleine nature. Bref, ça sent bon l’Irlande. Les paysages sont superbes et on ne s’ennuie pas à les contempler. Quelques kilomètres plus loin, nous arrivons au minuscule village d’Adrigole niché en bord de mer, de rivière et au pied de la montagne. Nous logeons dans une auberge/camping très sympa et en pleine nature qui nous change de Cork. Il fait tellement bon que l’on mange même dehors le soir !

adrigole

Adrigole

.
Jour 2 : d’Adrigole à Killarney

Toujours sous un beau soleil, nous quittons Adrigole par le nord en passant par Healy Pass, col situé en plein milieu de la péninsule de Beara. La route qui y mène est tout simplement somptueuse avec de multiples lacets dans une nature très sauvage qui mêle verdure et pierres. Ajoutons à cela quelques moutons bien sûr… Nous ne pouvons pas nous empêcher de nous arrêter prendre quelques photos des paysages et des « sheeps » mais ceux-ci sont farouches et fuient dès qu’on les approche.

healy pass

Healy Pass

Une fois passé le col, le paysage de l’autre côté n’est pas désagréable non plus avec un joli lac et plus loin la mer. Paysage que l’on retrouvera plus tard sur des cartes postales. Après plus d’une heure de route sinueuse, nous arrivons dans une nouvelle péninsule, le Ring of Kerry. Arrêt déjeuner au village de Sneem puis visite du Derrynane National Park et de la maison de Daniel O’Connell, un des libérateurs de l’Irlande. Le manoir est situé entre une belle plage et un parc composé de nombreuses espèces rares d’arbres.

sneem

Sneem

Nous continuons ensuite de longer la côte du Ring of Kerry dans le sens des aiguilles d’une montre avec pas mal d’arrêts photos étant donné la beauté des paysages. Au nord de la péninsule nous faisons un crochet à Cahersiveen pour y voir Cahergal fort, un fort de l’an mille. Bien côté dans le guide mais pas de quoi en faire un détour.

Après cela, nous nous dirigeons vers Killarney et découvrons notre auberge en plein centre-ville. Les lieux sont corrects et le repas dans la cuisine commune nous apprend que les français sont très nombreux à venir ici ; cela se vérifiera pendant tout le séjour. Killarney est une jolie ville plutôt cossue et bien entretenue.

pompe murphy's

Pompe Murphy’s

Le soir, l’arrêt dans un pub est obligatoire ; bon nombre d’entre eux proposent des sessions de musique traditionnelle mais cela n’a rien de spontané, il s’agit de groupes payés pour remplir les pubs contrairement à ce que nous verrons par la suite. Néanmoins l’ambiance est bonne, le pub est plein à craquer et la Guinness coule à flot.