Le groupe Kroazhent joue depuis plusieurs années au festival interceltique de Lorient. Leur style musical ? De la musique bretonne dans un esprit urbain. Plus précisément, leur musique est composée à la fois d’instruments traditionnels (bombarde, biniou, violon) et d’instruments plus rock et contemporains (guitare, basse). À ceci, ajoutez une batterie et des rythmiques électroniques, et vous aurez une idée du son de Kroazhent !
Pour mieux découvrir ce groupe appréciant beaucoup le festival interceltique de Lorient, nous leur avons posé quelques questions !

 

kroazhent festival interceltique de lorient nanook

 

Pouvez-vous présenter ?

Kroazhent est un groupe de Fest-Noz « rock » . Autour d’un couple biniou-bombarde, nous avons, selon les concerts, un ou plusieurs instruments mélodiques : violon, flûte, et une section rythmique rock : guitare électrique, basse, batterie et même quelques éléments électro. Nous essayons toujours de garder une base proche de la musique traditionnelle, avec une mise en avant des mélodies biniou/bombarde. Le but reste de faire danser.
Mais dans tous les festou noz, il y a des gens qui ne dansent pas. Nos morceaux sont arrangés pour eux, pour que « ceux qui restent accoudés au bar ne s’ennuient pas ». ça a été toujours le crédo depuis la création du groupe en 1995, certains de nos musiciens n’étant pas des danseurs. La musique du groupe a évolué au fur et à mesure de son histoire, des départs et arrivées de musiciens, mais cette volonté reste la même depuis le début.

 

Comment avez-vous choisi le nom de votre groupe ?

Le nom a été choisi après de longues discussions animées. Il signifie « Croisée des chemins », ce qui correspondait bien à la façon dont nous nous sommes rencontrés, et les univers différents qui se mélangeaient : musique et danse bretonnes, musiques folk au sens plus large, rock, musiques du monde, jazz, etc.
Ce nom n’est pas toujours facile à écrire, et nous avons vu pas mal d’orthographes différentes au cours des années. Mais on y est attaché, car il nous représente vraiment bien.

 

kroazhent festival interceltique de lorient nanook

 

Cela fait combien de temps que vous venez au Festival Interceltique de Lorient ?

Nous y venons tous les ans depuis 2007. Et toujours avec une base de concerts identiques (La Truie et sa portée, le Parisien, la Coop breizh), les gens qui nous invitent sont contents, puisqu’ils nous reprennent chaque année. Depuis deux ans, nous avons ajouté la Taverne Guiness, et c’est toujours un grand moment. Très chaud, dans tous les sens du terme. Une énergie incroyable se dégage de ce lieu, et de son public.

 

Qu’est-ce qu’il vous plaît particulièrement dans ce festival ?

Le FIL, c’est mythique pour tous les amoureux de la musique bretonne et celtique. Nous y venions avant en tant que public, donc y jouer est un vrai bonheur.
Il y a une ambiance de fête pendant une semaine, c’est assez magique (même si certaines parties de la fête sont plus foraines que musicales ou celtiques).
En tant que musicien, jouer tous les jours, et souvent plusieurs heures d’affilée représente aussi un défi, physique et musical. C’est un excellent moyen de roder des morceaux qui seront un jour sur un album, ou de modifier les morceaux anciens.

 

 

Lors de vos concerts au festival OFF, comment trouvez-vous le public lorientais ?

Il y a souvent beaucoup de monde, mélange d’habitués et de passants. Et quel que soit le lieu ou l’heure, une grande écoute et un grand enthousiasme. C’est plaisant.
L’ouverture sur la ville et la grande présence du OFF est une des forces du FIL. On touche plus de monde que dans un Festival « fermé ». Et Kroazhent a toujours eu dans ses buts de toucher les nouveaux publics.

 

Qu’attendez-vous de cette nouvelle édition du FIL ?

Jouer, jouer, jouer. Faire danser du monde. Des anciens, des nouveaux. Des contacts, habitués ou non. Comme chaque année quoi. On vient également y défendre notre nouvel album, sorti au tout début aout 2013.

 

Retrouvez Kroazhent en concert au festival interceltique de Lorient OFF :

– Samedi 2 août 2014 : Taverne Guinness (quai de la Bretagne) de 21 h à 23 h.
– Dimanche 3 août 2014 : La Truie et sa portée, de 16 h à 19 h, puis de 21 h à 1 h.
– Lundi 4 août 2014 : L’espace Paroles du FIL, de 21 h à 22 h 30.
– Mardi 5 août 2014 : La Truie et sa portée, de 16 h à 19 h, puis de 21 h à 1 h.
– Mercredi 6 août 2014 : Bar Le Parisien, de 21 h 30 à 2 h.
– Jeudi 7 août 2014 : Taverne Guinness (Quai de la Bretagne) de 21 h à 23 h.

 

 

Plus d’informations :

Site officiel du groupe Kroazhent
Page facebook
Soundcloud