L’ancien résistant, diplomate et écrivain est mort ce mercredi 27 février  à l’âge de 95 ans.

.

Hessel, indignez-vous

.

En 2010, son livre « Indignez-vous » avait eu un tel succès (vendu à 4 millions d’exemplaires) qu’il avait remis Stéphane Hessel au devant de la scène médiatique. Dans ce livre à 3 euros, il incitait les jeunes générations à conserver un pouvoir d’indignation.

En 2012, Stéphane Hessel avait été rapatrié d’Italie en France, pour un gros coup de fatigue dû à une hyperactivité.

.

Stéphane Hessel envisageait la mort avec philosophie puisqu’il avait déclaré sur LCI l’an dernier :

« La mort est pour moi un grand projet. Je pense que de toutes les expériences que l’on fait dans une vie, l’expérience peut-être la plus intéressante, c’est la mort. A ce moment-là, on va voir, qu’est-ce qui reste et qu’est-ce qui vient.

La vie, on l’a derrière soi. Elle a été, pour moi, belle. Avec des moments affreux et des moments admirables. Mais la mort sera peut-être plus belle encore, qui sait ? »

.

Certains le prenaient pour un vieillard un peu vaniteux, d’autres l’adoraient, en tous cas Stéphane Hessel aura réussi ce qu’il souhaitait : faire débat.

En tous cas, espérons que Stéphane Hessel ait eu une belle mort, comme il le souhaitait.