Composé de deux musiciens,  Outside duo est un groupe de musique celtique à la fois traditionnelle et énergique. Ils seront en concert au festival interceltique de Lorient le 10/08/12 au quai de Bretagne. Pour en savoir plus sur ce groupe, nous avons posé quelques questions aux musiciens Antoine Solmiac (violon) et Julien Grignon (guitare).

 

 

Comment a commencé l’aventure  » Outside duo  » ?

Antoine : Avec Julien nous nous sommes rencontrés il y a 12 ans, sur scène. J’avais alors 12 ans, je jouais dans un groupe de chants de marins avec mon père et celui de julien. Un été Julien est rentré dans le groupe, et on s’est rencontrés sur scène, au moment des balances (réglages du son).
On est très amis depuis, on a pris part à plusieurs projets musicaux ensemble avant de créer Outside duo en 2006. Ca marche bien avec julien, on a des caractères assez complémentaires, tant humainement que musicalement, et c’était finalement logique de créer notre groupe ensemble.

Julien : On s’est rencontré lors d’un concert. Antoine, son père et le mien jouaient dans un même groupe de chant de marin et une fois j’ai amené une percussion en accompagnant mon père au concert , pendant les balances, il m’a fait monter sur la scène, juste à côté d’antoine et là c’était parti… J’avais14 ans !… On a ensuite joué ensemble à travers plusieurs groupes pour enfin jouer en 2006 sous le nom d’abord de Outside qui est devenu par la suite Outside Duo. Avec Antoine c’est un échange permanent ! On discute beaucoup et on se construit toujours ! Ce qui est agréable c’est qu’on essaie de garder une légèreté dans notre relation d’amitié en y ajoutant un côté professionnel. Cet équilibre est parfois difficile à trouver mais pour nous il est assez naturel et on s’entend vraiment bien !

 

outside duo

 

Quelles collaborations musicales ont le plus compté pour vous depuis vos débuts de musiciens ?

Antoine : Il y en a plusieurs. Clan d’Oiche, un groupe de musique et danse irlandaise que nous avons créé avec mon père, nous a vraiment mis le pied à l’étrier en nous permettant de faire nos premières grosses scènes très jeunes, dès 13-14 ans pour moi.  Il y a eu ensuite le chanteur Gérard Jaffrès, que nous accompagnons en marge d’Outside Duo, et qui nous à fait rentrer dans le “métier”. Il a été notre premier employeur.
Julien Jaffrès, son fils, qui est un guitariste électrique celtique, dans la lignée de Dan Ar Braz… C’est un ami, nous jouons avec julien depuis le lancement de son projet… C’est un très bon guitariste, et un très bon musicien en général… Jouer avec lui nous a tiré vers le haut. Il y a aussi Laurent Vercambre, du Quatuor, qui a mis en scène le spectacle d’Outside Duo… Et Alain Vaguelsy, qui a travaillé chez Garance Productions (bénabar, Bashung, Indochine) et qui nous a découvert il y a un an… Il a beaucoup aimé notre univers et nous a présenté à Laurent, sans compter les précieux conseils qu’il nous donne au quotidien…
Et puis bien sûr notre groupe…. outside duo…. cette collaboration de 10 ans avec Julien (Grignon) compte beaucoup. On a franchi pas mal d’étapes ensemble… et on s’est apporté mutuellement..

Julien : Le « plus » c’est toujours difficile de dire car chaque « collaborations » nous apportent quelque chose dans notre parcours (suivant là où nous en sommes). Dans les grandes lignes voici les étapes importantes de mon parcours… Disons que pour mes premiers pas dans les projets sérieux il y a eu Clan d’Oiche que l’on a créé à 3 avec antoine, son père et moi. Ce groupe m’a permi de faire mes premières grosses scènes, salles, et aussi les premiers cd ! Puis en 2006 il y a eu le basculement dans la profession avec la rencontre de Gérard Jaffrès. Chanteur d’une cinquantaine d’année qui m’a engagé comme batteur et qui m’a transmis le métier (les ficelles). Et également son fils (Julien Jaffrès) de mon âge avec qui on s’est battu pour faire nos premiers cachets d’artistes.  En parallèle j’ai aussi lancé un projet chanson à mon nom avec un album et une équipe de musiciens. Ça m’a appris plein de choses ça aussi ! Toujours en parallèle, pour ne pas arrêter de jouer avec Antoine (ayant quitté Clan D’Oiche) nous avons créé notre Duo qui à ce jour est notre projet quasiment à plein temps. Et de là, nous avons entamé plusieurs collaborations qui nous permettent  d’en arriver là. Il y a eu il y un an Alain Vaquelsy, ex Co-directeur de Garance production qui nous « manage » , puis Laurent Vercambre (fondateur et musicien du « Quatuor ») qui est notre metteur en scène et enfin Isabelle Souvet-Echard qui prend en main tout notre univers visuel et nous soutient dans notre développement !

 

outside duo

 

Pouvez-vous nous parler de  » Routes « , votre spectacle de musique irlandaise revisitée ?

Antoine : Je crois que ce qui caractérise le mieux Outside duo, c’est le rapport au public, le besoin de communiquer la joie que nous avons d’être sur scène et de faire ce métier. quand nous étions plus jeunes avec julien, on était plus du genre à sauter partout qu’à rester assis sur une chaise. On a donc voulu utiliser cet atout pour aller plus loin et monter un spectacle, ne pas se cantonner à rester un groupe qui met l’ambiance…. “Route” est un spectacle au plus proche de nous, de ce que nous sommes dans la vie. Il est tiré de notre Album du même nom, où nous avons composé chaque morceau suite à une anecdote, une histoire que nous avons vécu tous les deux. En fait “route” c’est avant tout l’histoire de deux amis qui sont sur scène, et qui invitent le public à les suivre dans leurs mésaventures… On a bénéficié de l’aide de Laurent Vercambre ( fondateur du Quatuor  : polyfolies : 3 molières et une victoire de la musique) pour la mise en scène de notre spectacle. on a réalisé un beau travail en janvier dernier avec Laurent, de manière à rendre notre spectacle plus fluide. Je pense que Route renvoie au public de la bonne humeur et une forme d’insouciance….. ça ne fait de mal à personne!

Julien : « Route » tant sur disque que sur scène résume l’état d’esprit général d’Outside duo. Base irlandaise mais on compose nous même dans un but de se faire une « patte musicale ». Dans le spectacle, on y introduit notre histoire commune, ce que l’on vit. La musique est la base de notre spectacle mais on l’élargit sans cesse en utilisant nos qualités respectives… comme jouer à deux sur un violon, mettre en place des jeux de scènes qui vont illustrer nos musiques. On transmet également notre énergie sans arrêt. On essaie à travers ce spectacle d’embarquer à tous moment le public dans le navire Outside duo…. Qu’ils oublient leur quotidien, leurs tracas…. Et ça , par une bonne dose de bonne humeur ! C’est aussi une amitié et un épanouissement commun qui transpire sur scène.

 

outside duo

 

«  Jumpy suite »  est votre 1er morceau mis en scène dans un clip.
Où est-ce que ce clip a été tourné ? Comment s’est passé le tournage ?
Pour quel morceau sera votre prochain clip ?

Antoine : Le clip a été tourné près de chez nous, à Gwendrez, dans la Baie d’Audierne. Cela a été très simple : Isabelle Souvet-Echard, qui s’occupe de notre image (photos, vidéos, internet) à pris les choses en main… Nous n’avions qu’à suivre. C’est assez agréable finalement d’avoir plusieurs personnes qui travaillent autour de nous… il y encore quelques années nous devions penser à tout nous même. Isabelle est depuis peu dans l’équipe et nous permet de continuer à avancer sur ce plan là. Nous ne savons pas encore pour quel morceau sera notre prochain clip. Une chose est sûre, notre prochain clip sera un des morceaux de notre second album, qui sortira en mai prochain….

Julien : Oui c’est un début pour nous les clips ! Voilà ce que nous apporte Isabelle entre autre ! Il a été tourné en un jour à Gwenn Drez. C’est un lieu magnifique mélangeant mer et lande près de Plozévet dans le Finistère sud. Le scénario, la réalisation, c’est Isabelle qui s’en est chargée. Nous on a suivit les indications et on a fait de notre mieux. Ce qui est bien avec Isabelle c’est qu’elle voit avant de filmer ce qu’il va y avoir au rendu final. Donc on se laisse guider, on lui fait confiance et ça marche !
Pour notre prochain clip nous avons quelques idées, mais rien de bien arrêté pour le moment. Chaque chose en son temps.

 

 

Vous jouerez cette année au festival Interceltique de Lorient 2012 (le 10/08, au quai de Bretagne, à 16h30).
Est-ce la 1ère fois que vous venez jouer au Festival Interceltique de Lorient ?
Quelle image avez-vous de ce festival ?

Antoine : Personnellement c’est la première fois que je viens jouer au FIL. C’est une vraie joie d’y participer, je me souviens encore lorsque nous étions en voiture avec Julien, direction un concert sur Paris et que nous avons appris la nouvelle… C’est un vrai bonheur d’y jouer, c’est un très grand festival celtique, avec des artistes de tous horizons…. j’y suis allé plusieurs fois plus jeune, en tant que spectateur… L’ambiance était particulière… Il y avait un réel engouement. Cette fois ce sera sur scène… J’ai vraiment hâte d’y être…

Julien : Avec Outside duo, oui, c’est la première fois et dans la vraie programmation également. Sinon j’y ai joué 3 années avec d’autres formations en off devant des bars et avec un bagad aussi (concours et défilé) !
Donc rien à voir avec ce que nous allons faire et j’ai hâte !
Pour moi, le FIL c’est le plus grand rendez-vous celtique en France. Le plus médiatique, celui qui a le plus de force. Donc là où il faut être quand on est un groupe en développement comme nous ! Et puis il y a le fait que les organisateurs nous fassent confiance et nous programment. C’est déjà une belle reconnaissance ! On sait aussi que c’est la bonne humeur et des gens qui viennent pour le style de musique que l’on fait donc que l’on doit normalement pas s’inquiéter et juste profiter du moment qu’on va passer avec le public !

 

Plus d’informations sur le groupe :

http://www.outsideduo.fr