Originaire de Belfort et jouant régulièrement au festival interceltique de Lorient OFF,  le groupe FFR a sorti un album studio en 2011 : Art Y Show. Comment ce groupe de scène débordant d’énergie a-t-il vécu ce retour en studio ? Comment s’est passé l’enregistrement ? Quels sont leurs prochains projets d’albums ? Les réponses tout de suite avec cette interview pour le webzine Nanook.

 

FFR

 

Art Y Show, votre 5e album, était très attendu par vos fans puisque votre dernier album remonte à 2006. Pourquoi avoir autant attendu pour faire un nouveau disque ?
Il est vrai que 2006 a marqué les 10 ans de FFR, un anniversaire important pour nous. De plus, nous avions enregistré en Live devant plus de 4000 personnes et étions très fiers de cet album (nous le sommes d’ailleurs toujours autant !). Il était donc important pour nous de continuer à jouer ces morceaux en live le plus possible tout en introduisant par-ci par-là de nouvelles compositions parfois même écrites sur la route. Nous n’avions aucune raison de nous mettre la pression, une fois un nombre de morceaux suffisants composés et appréciés de tous, nous avons décidé de reprendre le chemin du studio pour les enregistrer.

 

Pourquoi avoir appelé cet album Art Y Show ?
Tout est parti de la pochette. Nous avons fait écouter les maquettes de nos enregistrements à un ami artiste en lui laissant carte blanche pour la pochette. Après quelques semaines, il nous a proposé cet artichaut qui nous a tour à tour surpris, amusé puis conquis lorsque l’idée du titre de l’album nous est venue.

ART Y SHOW en 3 mots :
– ART (mot français) pour les dessins de Fabien Ted Le Fer (pochette mais également dessins des membres du groupe dans le livret)
– Y (mot espagnol qui signifie « et ») pour le lien entre l’art et le show, entre les différents membres de FFR, entre FFR et le public …
– SHOW (mot Anglais) qui représente notre activité préférée « Etre sur scène, c’est être en vie », telle est notre devise !

Trois mots, trois aspects importants de FFR et dans les trois langues dans lesquelles nous chantons.

 

FFR

 

Débordant d’énergie, le groupe FFR a plutôt l’air d’être un groupe de scène… Alors qu’avez-vous ressenti en retournant enregistrer ces nouvelles compositions en studio ?
Comment s’est passé l’enregistrement ?
En effet oui, la scène c’est notre activité préférée, c’est le lieu où on est en vie mais les albums permettent d’autres choses, on se pose, on réfléchit, on écoute tous les détails, on double les guitares, on appose les chœurs… en live, c’est sans fioriture, FFR c’est la celtic fiesta, une marque déposée. Mais on a vraiment apprécié se retrouver en studio et justement prêté l’oreille à tous ces détails, à différentes ambiances qu’on ne peut pas toujours se permettre sur scène.

 

Quelle chanson représente le mieux l’album pour vous ?
Il est forcément très difficile de choisir un de ces enfants et de dire « c’est celui-là que je préfère », surtout que justement, il y a des chansons différentes sur cet album, des ambiances différentes, des influences variées … Alors, comment choisir ? Mais comme on veut bien jouer le jeu de l’interview, on peut dire que les morceaux qui marchent le mieux sur scène sont « Let’s unfold our eyes » (classé 5 mois parmi les 15 premiers d’une radio celtique en Allemagne – meilleur classement 2ème), « Wondeful Day », « When will we be married ? », « Deep Underground », « Mañana » et évidemment « Lorient » !

 

FFR

 

Certains morceaux semblent désormais moins orientés «rock celtique », comme «You gimme love» par exemple …Vers quels genres musicaux souhaitez-vous vous tourner la suite ? Plus Rock ? Folk ?
FFR c’est de la celtic fiesta et on n’est pas près de changer ! On a créé cette étiquette spécialement pour ceux qui voulaient nous classer. On ne se met pas de barrière, on compose, on propose et quand on aime, on enregistre … rock, traditionnel, reggae, ska, zouk, chanson d’amour, virées avec le diable …

 

Votre prochain album sera-t-il un album live ou un album enregistré en studio ?
Notre prochain album sera un live ! On a enregistré 3 jours durant au Festival « FIMU » de Belfort et ça a très très bien marché. Le dernier jour, on a joué (et donc enregistré) devant 9000 personnes. MA-GI-QUE !!!

 

Plus d’informations :

La page facebook du groupe FFR
Le programme du Festival Interceltique de Lorient OFF