kentin jivek

 

Qui est Kentin Jivek ? Comment a-t-il commencé à faire de la musique ? Aujourd’hui, comment ont évoluent les projets musicaux de ce musicien folk ? Les réponses tout de suite, par écrit et en vidéo, dans l’interview qui suit !

 

 


– Pourriez-vous vous présenter ?
Kentin Jivek, j’écris et produis des albums dans un style « Folk Ambient »

 

– Comment avez-vous commencé à faire de la musique ?
Quand je vivais en Irlande, j’ai acheté une guitare dans une brocante. Mon voisin de l’époque m’a appris quelques riffs et je me suis plongé dans les partitions de musiques traditionnelles celtes et irlandaises. J’ai pris l’initiative de découper les parties et de les jouer encore et encore.

 

– De combien d’instruments savez-vous jouer ?
Guitare, piano, percussions, claviers, et sitar principalement.

 

– Quel a été le déclic qui vous a fait composer votre 1ère chanson ?
Exprimer des images et des mots qui n’avaient pas leur place dans la vie de tous les jours.

 

– Votre musique est à la fois riche, très dense … Pourriez nous parler de vos influences musicales ?
« Porno For Pyros » est un groupe qui m’a beaucoup marqué. Aujourd’hui, j’écoute Karl Sanders (Frontman du groupe de Metal égyptien Nile) et « Stars Of The Lid » pour le côté Drone.

 

 

– Avec vos chansons en langues différentes et toutes ces ambiances musicales variées, nous avons l’impression d’une véritable invitation au voyage…
D’où la question qui suit : quelle influence ont eu vos voyages sur votre création musicale ?
Chanter en plusieurs langues est une manière d’exprimer les choses sous un angle différent que sa langue maternelle. Voyager entraîne toutes sortes de conséquences logiques qui permettent d’avancer et de poursuivre.

 

– Vous faites de la peinture … et l’Artwork de vos disques est plutôt soigné ….
La création artistique visuelle est elle importance pour vous ?
Avec Gilles, qui a travaillé sur les visuels de « Now I’m Black Moon » et « Third Eye » ainsi que la vidéo de « Die Merseburger Zauberspräuche ». Nous nous voyons régulièrement et je suis fasciné par sa manière de travailler. Pour Nicolo Pelizzon, j’ai écris une chanson inspirée de son livre « The Anatomy Lessons ». Cette collaboration tombait à pic étant donné que je ne souhaitais plus chanter des choses inspirées de quelques imageries personnelles, mais plus en découvrant le travail visuel des autres. Enfin, le mouvement Cobra a toujours eu une influence majeure. Il y a une exposition jusqu’à fin juin sur Paris au Centre Jourdain. C’est un détour essentiel pour ceux qui veulent découvrir ces peintres.

 

– Comment avez vous choisi les personnes qui ont fait l’Artwork de vos disques ?
Au début, juste le résultat de recherches ; par la suite ce fut plus personnel… un véritable échange de créatif à créatif.

 

– A l’écoute de vos chansons et surtout à la lecture de vos textes, nous sentons que nous avons aussi affaire à un musicien qui aime autant que les mots que la musique…
Quels écrivains vous ont inspiré dans l’écriture de vos textes ?
Arthur Machen pour le côté mystique, et Ray Bradbury plus contemporain et intemporel.

 

– Il y a un beau travail sur le son et les ambiances sur vos disques … qui viennent enrichir vos compositions folk … Nous avons parfois l’impression que certaines de ces ambiances musicales pourraient accompagner des films …
Est-ce important pour vous de créer des ambiances spéciales ? Pourriez-vous composer des musiques de films ?
Une chanson n’est pas que musicale, mais une illustration faite de vibrations et d’images. Tout cela doit rester libre et permettre à l’auditeur de s’approprier les moindres instants contenus. Cela reste personnel à chacun, j’offre juste un tremplin.
Pour les musiques de films, oui pourquoi pas ?

 

– Votre musique folk peut aussi être décrite comme expérimentale…
Alors, prochainement, quelle expérience musicale souhaiteriez-vous tenter ?
Je resterai dans le créneau folk que je souhaite enrichir au fur et à mesure comme dans « Third Eye » le nouvel album.

 

Précisions : cette interview a été réalisée en deux temps : par écrit dans un premier temps, puis en vidéo dans un deuxième temps.

Site officiel de Kentin Jivek

 

Pour réagir à cet article, rendez-vous sur notre forum musique