En apprenant que Nicolas Anelka allait devenir entraîneur-joueur de son club de Shanghai, Raymond Domenech n’a pas tardé a taquiner celui-ci en postant le message « Première défaite. Bon courage Nico (Anelka). Tu vas découvrir ce dur métier » sur son compte twitter.

La brouille entre les deux hommes n’est pas prête de s’arrêter.