Une belle surprise de la fin d’année 2011 : le dernier album de Sixx:A.M., l’une de mes meilleures découvertes de l’année dernière.
N’ayant pas été emballé par leur premier opus « Heroin Diaries » malgré des compositions efficaces et des musiciens talentueux, le style n’avait rien à envier à du bon Mötley Crüe (groupe phare du même bassiste Nikki Sixx). Mais j’ai jeté une oreille sur ce « This is gonna Hurt » car il a été encensé même avant sa sortie… Et là, je confirme : grosse baffe musicale. Cet album est  un bijou de puissance et de mélodie, avec un chanteur multi-facettes et un guitariste excellent.

 

six am This is gonna Hurt
Ca commence très fort avec le morceau-titre, très rythmé, efficace, carré, de bons couplets, un bon refrain. Bref, un hit ! 

La suite n’est pas moins bonne avec « Lies of the beautiful peuple », très groovy, et « Are you with me » au refrain très accrocheur. On a même droit à un chant bien froid et grave limite cold-wave sur « Live forever ».

Arrive la ballade « Sure feels right »qui reste bien en tête avec une ambiance toujours un peu noire et une batterie électro et qui, musicalement, n’aurait pas été de trop sur un album récent de The Cure…

Petite baisse de régime néanmoins sur « Deadlihood » : le couplet dark était pourtant bien parti mais le refrain tombe un peu à plat… Pourtant la magie est encore là car le tout reste très efficace. « Smile » est une magnifique ballade au chant très émotionnel et les accords de guitares surplombés de cordes sonnant intelligemment.

 »Help is on the way » surprend par son côté pop, limite new-wave, mais laisse tout de même son empreinte avec des accords dissonants sur le thème principal. Le rythme s’accélère un peu avec « Goodbye my friends ». Cependant, on commence à ressentir une lassitude depuis quelques morceaux avec un côté « Muse » récurrent et agaçant.

Et pour final : le morceau « Skin ». Nous sommes envoûtés par la voix de James Michaël, juste accompagné d’un piano et de quelques cordes… beaucoup d’émotion dans cette ballade achevant l’album.

 

Un très bon album (rien à voir avec Mötley Crüe dans le style, mais rien à envier non plus…) que je qualifierai de Metal-Pop-Rock avec un côté gothique et indus pour les sonorités électro, surtout au niveaux des batteries… On se demande d’ailleurs où est Nikki Sixx (c’est quand même lui la star !) dans le mix. Heureusement qu’il est crédité en temps que compositeur, tant la vedette lui est volée par le chanteur James Michael. Un album puissant, moderne, mélodique et qui donne carrément envie de danser et de s’éclater. De la musique positive qui donne le sourire, ce dont nous avons tous besoin en ces temps bien ternes…




 

–  Site officiel : http://sixxammusic.com

 

Pour réagir à cet article, rendez-vous sur notre forum musique