Petit tour d’horizon rétrospectif des faits marquants de l’année 2011.

 

Handball

L’année 2011 aura été un très bon cru pour le hand français. En début d’année, les Bleus ont arraché un nouveau titre de champion du monde en battant le Danemark aux prolongations. La performance est spectaculaire car l’équipe de France décroche son 4ème titre consécutif toutes compétitions confondues.
Les filles ont également porté fièrement le maillot bleu en étant vice-championnes du monde. Après un très beau parcours face à des adversaires de haut niveau, elles se sont hissées jusqu’en finale pour hélas échouer face à la Norvège.

equipe france hand

L'équipe de France championne du monde

Basket-ball

L’équipe de France a enfin pu jouer au complet avec ses stars de la NBA. Emmenée par un Tony Parker, les Bleus se sont illustrés au championnat d’Europe en décrochant la médaille d’argent. La finale bien que perdue face aux redoutables espagnols aura permis de mettre en lumière tout le talent que possède ces joueurs. Nul doute qu’il faudra compter sur eux aux JO de Londres en 2012.

Football

Le fait marquant en 2011 pour le foot français est la victoire des filles de l’Olympique Lyonnais en finale de Ligue des Champions face à Potsdam. En football masculin, Lille réalise le doublé Coupe/Championnat tandis qu’au niveau européen Barcelone engrange les titres avec la Ligue des Champions et le championnat d’Espagne. Une nouvelle fois Lionel Messi aura marqué l’année de son empreinte à seulement 24 ans.

ol feminin

Les filles de l'OL championnes d'Europe

Tennis

Novak Djokovic est l’homme de l’année. Il a remporté 3 des 4 tournois du Grand Chelem et plusieurs Masters 1000. Il a d’abord glané l’Open d’Australie en début de saison, puis à remporté plusieurs Masters 1000 en battant Nadal à chaque fois y compris sur terre battue (Indian Wells, Miami, Madrid et Rome). A Wimbledon, il vient à nouveau à bout de l’espagnol en finale, chose qu’il récidive à l’US Open toujours contre Nadal. Bref une année extradordinaire pour le jeune serbe.

Chez les femmes, l’année n’aura pas été dominée par une joueuse mais plusieurs comme Kim Klijsters qui avec l’Open d’Australie a gagné son quatrième tournoi du Grand Chelem, Li Na la chinoise vainqueur de Roland Garros, Petra Kvitova gagnante à Wimbledon, Samantha Stosur vainqueur de l’US Open.

djokovic

Novak Djokovic

Automobile

Comment qualifier le huitième titre de champion du monde de Loeb tant la performance est exceptionnelle ? A vrai dire les adjectifs manquent car l’alsacien est plus qu’un champion. Avec ce nouveau titre acquis cette année, il a battu le record de Schumacher dans le sport automobile au nombre de titres dans des conditions difficiles avec un nouveau concurrent en la personne de Sébastien Ogier.

En Formule 1, c’est Sébastian Vettel qui a marqué l’année avec un second titre de champion du monde consécutif. Le pilote allemand est devenu à 24 ans le plus jeune double champion du monde après avoir été en 2008 le plus jeune poleman et le plus jeune vainqueur d’un GP. En 2011, il n’aura pas vraiment souffert de la concurrence grâce à un talent au-dessus de celui des autres et une voiture performante. Sur les 19 Grands Prix, il a ainsi remporté 11 victoires et été sur le podium à 17 reprises.

Judo

Teddy Rinner a décroché en 2011 son cinquième titre de champion du monde et devient donc le judoka le plus titré alors qu’il n’a que 22 ans. Son prochain défi : les JO de Londres en 2012 et conquérir ce titre qui lui manque.

Riner

Teddy Rinner quintuple champion du monde

Rugby

2011 était une année de Coupe du Monde pour le rugby. Celle-ci était organisée en Nouvelle-Zélande patrie des All Black. Cette édition 2011 nous a permis de voir un écart qui se réduit entre les équipes du Nord et celles du Sud. Désormais des équipes comme le Pays de Galles ou l’Irlande rivalisent avec l’Afrique du Sud ou l’Australie. La France a réalisé un parcours à la limite de la catastrophe en phase de poule mais s’est réveillée en livrant un superbe match en quart de finale face à l’Angleterre, une victoire très juste face aux terribles gallois pour finalement échouer d’un tout petit point en finale face aux All Black 8 à 7. Oui il y avait la place pour Thierry Dusautoir et ses coéquipiers pour l’emporter… Dommage.