Il aura fallu 4 ans aux Allemands de Vanden Plas pour accoucher de l’album The Seraphic Clockwork, et force est de constater que ça valait la peine d’attendre. J’ose dire que c’est l’un des albums les plus intéressants de l’année 2010, en matière de Métal Progressif.

 

 

Belle entrée en matière de « Frequency » qui nous assène d’une rythmique forte et précise et d’un chant particulièrement original. Vanden Plas est l’un des groupes de métal progressif qui sait manier à merveille les riffs accrocheurs et précis, ce que confirme « Holes in the sky », peut-être un peu trop calqué sur Dream Theater et leur « Pull me Under »… Les sons de claviers de Gunter Werno sont innovants, comme à chaque album, colorés et inquisiteurs, le chant d’Andy Kuntz est irréprochable, le bonhomme a su revenir à plus de mélodies dans les refrains, ce qui manquait un peu à l’album précédent, « ChristO », un peu brouillon et rébarbatif.

« Sound of Blood » nous fait apparaître des chœurs lyriques en contre-chant sur le refrain, ce qui enjolive l’ensemble, toujours supporté de main de maître par une rythmique tranchante, la production y étant pour beaucoup. Arrive « The Final Murder », le monument de l’album ; épique, mélodique, brutal, progressif, la musique est magnifique, le chant dantesque, un des meilleurs morceaux de toute leur carrière…

On calme un peu l’ambiance avec « Quicksilver » et son piano, orné d’un quatuor à cordes, d’une flûte traversière et toujours la voix d’Andy, plus touchante que jamais. « Rush of Silence » semble plus convenue, presque banale, un peu comme les chansons les plus pop de Dream Theater, avant d’atteindre le deuxième monument, « On my way to Jerusalem ». Le piano pleure, les cordes reviennent colorer le tout et une évolution très créative continue d’émerveiller nos oreilles jusqu’à ces 12 minutes de pur bonheur. Quel son !!!

 

Même les plus réfractaires à la musique progressive et à ses mesures asymétriques devraient trouver leur compte, tant on a l’impression de faire partie d’un voyage un peu irréel, magique et moderne, en lévitation…
Est-ce le meilleur album de Vanden Plas ? Rien n’est moins sûr, en tout cas, ils se sont surpassés dans la composition et l’émotion. La pochette et le livret sont d’un plus bel effet, comme à leur habitude, et cet album est le meilleur moyen de découvrir ce groupe mésestimé, si vous ne le connaissez pas encore…
(Autres albums : The God Thing, Far Off Grace, Beyond Daylight)

 

Découvrez leur musique sur les liens suivants :

–  Site officiel : http://www.vandenplas.de
–  Myspace : http://www.myspace.com/vplas
–  Deezer : musique du groupe Vanden Plas

 

Pour réagir à cet article, rendez-vous sur notre forum

 

(Article écrit par Ivan)