Le FC Barcelone fait partie de ces quelques clubs qui possèdent une aura qui s’étend bien au-delà des frontières espagnoles. Le club a su forger son identité sur son catalanisme, son style de jeu et bien sûr par ses grands joueurs.

 

Histoire du club

Tout débute à la fin du 19ème siècle lorsque le suisse Hans Gamper, grand amateur de football, cherche à s’inscrire dans un club de la région. Devant le refus de plusieurs clubs de l’intégrer, celui-ci décide de créer son propre club en compagnie d’autres étrangers vivant en Catalogne. Celui-ci est fondé et nommé Football Club Barcelona le 22 novembre 1899. Le club débute dans le championnat régional de Catalogne créé en 1900 et obtient rapidement de bons résultats notamment la victoire en 1902. Entre 1905 et 1910, le Barça connaît d’importantes difficultés financières et c’est donc son créateur Hans Gamper qui prend la présidence à fin de structurer le club. La mission est réussie sur le plan comptable mais également sur le plan sportif avec le championnat catalan remporté en 1909, 1910 et 1911 ainsi que la première Coupe du Roi en 1910.

Hans Gamper, fondateur du club

A cette époque, le Barça adopte le catalan comme langue officielle afin de forger une identité régionale très marquée. C’est de là que naît la rivalité avec le club voisin de l’Espanyol Barcelone plus proche de la couronne espagnole.

Les années 20 voient la construction d’un nouveau stade pour le club afin de faire face à une affluence grandissante chaque saison. Cette nouvelle enceinte nommée Stade des Corts peut accueillir 22 000 spectateurs. Cela réussit bien aux catalans qui remportent le championnat catalan et la Coupe du Roi en 1922. C’est le coup d’envoi d’une période glorieuse pour le club avec 8 championnats remportés en 9 saisons et 3 Coupes du Roi.

Stade des Corts

Stade des Corts

C’est donc sans surprise que le FC Barcelone participe au premier championnat d’Espagne en 1929 en compagnie de dix autres clubs. Le niveau étant plus relevé, les barcelonais connaissent plus de difficultés mais réussissent néanmoins à remporter le titre devant le Real Madrid et l’Athletic Bilbao.

Le fondateur Hans Gamper se suicide en 1930 ruiné par la crise mondiale et tenu à l’écart du club par les autorités du pays en raison de ses positions indépendantistes en faveur de la Catalogne. Après 1932, le Barça connaît la disette et la guerre civile n’arrange rien. Plusieurs joueurs prennent les armes contre l’armée de Franco, d’autres quittent le pays pour trouver refuge. Franco qui prend Barcelone aux mains des républicains, s’attache à effacer tous les symboles catalans du club mais cette politique ne fait que renforcer l’identité du Barça.

Il faut attendre 1945 pour que Barcelone remporte le championnat national. Il récidive d’ailleurs en 48 et 49. C’est dans les années 50 que la rivalité avec le Real Madrid prend une nouvelle ampleur. Ce dernier est protégé du pouvoir franquiste et parvient à recruter le célèbre argentin Di Stefano au nez des catalans. Les Madrilènes sont de plus en pleine euphorie avec une domination sans partage sur la Liga et sur l’Europe puisqu’il remporte les cinq premières éditions de la Coupe des Clubs Champions entre 1956 et 1960. Les barcelonais glanent néanmoins la Coupe des villes de foire (ancêtre de la Coupe UEFA) en 1958 et 1960. L’autre évènement marquant est la construction du stade du Camp Nou et ses 90 000 places. Cependant jusque dans les années 70, le Barça ne parvient pas à rivaliser avec le Real Madrid.

Il faut attendre 1971 pour voir un changement notable avec l’arrivée au club du néerlandais Rinus Michels au poste d’entraîneur et un nouveau style de jeu nommé « football total ». Deux ans plus tard, il parvient à recruter Johan Cruijff le meilleur joueur de l’époque. Son arrivée est bénéfique immédiatement pour le club qui retrouve le chemin de la victoire avec la Liga remportée en 1974. Cruijff glane d’ailleurs le ballon d’or 74 pour la troisième fois.

Le néerlandais Cruijff

Le néerlandais Cruijff

En 1978, un nouveau président est élu au club : Josep Lluis Nuñez. Les ambitions élevées de Nuñez ne tardent pas à se concrétiser avec la victoire en Coupe des Coupes en 1979. En 1982, le Barça remporte à nouveau cette compétition et recrute le célèbre Diego Maradona. Ce dernier n’exprimera son talent que pendant une saison pendant laquelle il termine meilleur buteur du club et remporte la Coupe du Roi. En 1984, après des frasques sportives et extra-sportives, Maradona quitte Barcelone pour Naples.

Johan Cruijff revient au Barça en 1988 mais en tant qu’entraîneur avec l’objectif de retrouver le jeu des années 70. Il construit une équipe avec un subtil mélange de joueurs issus du centre de formation et de joueurs étrangers : Guardiola, Romario ou encore Stoitchkov. Cette équipe commence par remporter la Coupe des Coupes en 1989 puis enchaîne une période glorieuse impressionnante avec le championnat de 91 à 94 et la Ligue des Champions en 1992. Le cycle vertueux s’achève en 1994 sur la défaite en finale de Ligue des Champions face au Milan AC 4-0.

Le Camp Nou

Le Camp Nou

Il faut ensuite attendre 1998 et le doublé Coupe/Championnat pour voir le Barça retrouver la gloire sous l’ère Van Gall. Le titre national sera même conservé la saison suivante et doublé du Ballon d’Or obtenu par Rivaldo. Cependant, la saison 1999-2000 est décevante et Van Gall quitte le club tout comme le président Nuñez suite à de fortes contestations. Malgré cela, le Barça enchaîne les déconvenues et il faut attendre la saison 2003-04 et l’arrivée d’un nouveau président, Joan Laporta, et d’un nouvel entraineur, Frank Rijkaard, pour que le club redresse la barre. Ce n’est qu’à partir de 2005 que le Barça glane de nouveau la Liga grâce à des joueurs comme Eto’o, Deco ou Ronaldinho. La saison suivante est encore plus éclatante avec l’apparition d’un joueur talentueux Lionel Messi ; le club conserve son titre et remporte sa deuxième Ligue des Champions face à Arsenal. Deux saisons médiocres suivent cependant et voit le licenciement de Rijkaard remplacé par l’ancien joueur Josep Guardiola.

josepguardiola

Josep Guardiola

Ce dernier conserve le système de jeu de son prédécesseur mais avec un goût plus axé pour le « football total » et la formation interne. Cela paye d’entrée de jeu avec un bilan extraordinaire en 2009 et le triplé Coupe du Roi – Liga – Ligue des Champions. Lionel Messi remporte lui son premier Ballon d’or, une récompense qu’il glanera également en 2010. Barcelone conserve son titre en 2010 mais échoue en demi-finale de Ligue des Champions face à l’Inter. La saison 2010-11 est l’année d’un nouveau doublé Liga – Ligue des Champions. Le jeu déployé par le Barça ces dernières saisons impressionne par sa beauté, sa facilité à défaire les adversaires et par ses résultats. Il est aussi important de souligner le nombre de joueurs barcelonais qui sont issus du centre de formation. Sur ses trois premières saisons d’entraîneur, Guardiola a fait débuter 17 joueurs du centre en équipe A.

 

Le Barça champion d'Europe

Le Barça champion d'Europe

Autres infos

–  Date de création : 1899
–  Stade actuel : Camp Nou
–  Couleurs : bleu et grenat

Palmarès

–  4 Ligues des Champions
–  4 Coupes des Coupes
–  3 Supercoupes d’Europe
–  3 Coupes des villes de foire
–  1 Coupe du Monde des clubs
–  21 titres de Champion d’Espagne
–  25 Coupes du Roi
–  9 Supercoupes d’Espagne
–  2 Coupe de la Ligue d’Espagne