« Elle s’appelait Sarah » est un roman bouleversant sur la période d’Occupation et la rafle du Vél d’Hiv. On y découvre comment Sarah, fillette de 10 ans, vit tout cela de la rafle à l’enfermement… Un livre pour ne jamais oublier…

Elle s'appelait Sarah

 

– Tatiana de Rosnay : l’auteur

Tatiana de Rosnay est née en 1961 à Neuilly sur Seine d’une mère anglaise et d’un père franco-russe. Dès son plus jeune âge, elle développe une passion pour l’écriture. En effet, de 11 à 25 ans elle a écrit un manuscrit par an !
Après des études littéraires en Angleterre, Tatiana de Rosnay a débuté en tant que journaliste pour le magazine américain Vanity Fair. Dès 1997, elle a ensuite travaillé pour « Psychologies » (où elle critique des livres pour enfants et adolescents), puis pour « Elle » (Rubrique « une journée avec… » et « c’est mon histoire »). Elle publie son premier roman en 1992 (l’Appartement témoin), et bien d’autres vont suivre.
Aujourd’hui, Tatiana de Rosnay vit à Paris avec son mari et ses deux enfants.

Le site web de Tatiana de Rosnay
Tatiana de Rosnay

.

Bibliographie

L’appartement témoin. 1992
Mariés, pères de famille. 1995
Le dîner des ex. 1996
Le coeur d’une autre. 1998
Le voisin. 2000
Spirales. 2004
Moka. 2006
Elle s’appelait Sarah. 2007
La Mémoire des Murs. 2008
Boomerang. 2009
Le voisin. 2010

.

Résumé

Paris, 1942 : Sarah est une fillette de 10 ans qui porte l’étoile jaune. Un jour, des policiers français viennent l’arrêter, elle et ses parents. Elle ne sait pas pourquoi, ni où elle va. Paniquée, pour protéger Michel, son petit frère, elle le cache dans un placard qu’elle ferme soigneusement à clé. Elle lui promet de revenir le libérer dès que possible emportant avec elle la clé du placard.
Paris, 2002 : Julia est journaliste. A l’occasion de la commémoration du 60ème anniversaire de la rafle du Vél d’Hiv, elle doit faire un reportage sur le sujet . Au fil de ses recherches, elle apprend que l’appartement dans lequel elle s’apprête à vivre est celui où a vécu la famille Strasinsky, la famille de la petite Sarah. Elle va donc chercher à en savoir plus, à retrouver Sarah… Et sa vie va changer à jamais !

« Elle s’appelait Sarah » c’est donc l’histoire de deux familles liées par un terrible secret. Quel est donc ce mystère qui tourne autour de l’appartement de la rue de Saintonges ?

.

– Prix obtenus

Ce livre a obtenu le prix Gabrielle d’Estrées en 2007 et le Prix Chronos (catégorie Lycéens), le prix des Lecteurs du Livre de Poche 2008 (catégorie Libraires), le prix des Lecteurs de Corse en 2008.

.

L’ avis  de Laetitia56

Ce roman m’a énormément touchée et une fois commencé j’avais hâte de le terminer pour connaître le destin de Sarah. S’en est-elle sortie ? Et son petit frère ? Comment les destins de Julia et Sarah peuvent-ils se croiser ?
L’histoire est émouvante et bien écrite, ce qui ne gâche rien ! D’ailleurs, ce roman se vit plus qu’il ne se lit tant on est pris par l’histoire.
Avec une justesse poignante, Tatiana de Rosnay décrit les conditions d’enfermement des enfants juifs à travers les yeux de cette petite Sarah, si jeune et pourtant déjà tellement confrontée à la violence des adultes… Le parallèle entre Sarah en 1942 et Julia en 2002 est très bien amené. Les deux destins se lient tout naturellement et la « double histoire » donne un coté original au roman. Ainsi, on ne s’intéresse pas qu’au malheureux sort de la petite Sarah (qui pourrait avoir un coté « pathos »). Le point du vue de Julia amène également un coté moderne.
C’est vraiment un livre que je vous conseille de lire.

.

Le film

A noter que le film « elle s’appelait Sarah » adapté du roman de Tatiana de Rosnay est sorti en octobre 2010.
Voir la bande annonce

Elle s'appelait Sarah, film

Affiche du film

 

 

Vous pouvez réagir à cet article sur notre forum