Plutôt orienté rock psychédélique et progressif, Ravenhill est un talentueux groupe lyonnais qui compte parmi ses membres : Sly Apollinaire (chant, guitare, claviers), Niko Montes (guitare), Philoons (basse), Moise (batterie). En 2009, ils sortent « Moonlight overdrive », leur premier album… Une réelle et bonne surprise musicale !

 

Ravenhill Moonlight Overdrive album

 

Moonlight overdrive … Avec un tel nom pour un album on ne peut s’empêcher à la chanson du groupe The Doors : « Moonlight drive »… L’esprit des Doors n’est en effet pas très loin …

« Growing too Fast » nous entraîne dans un rock psychédélique, légèrement rétro mais aussi très fiévreux. Plus envoûtant, le morceau « The King of Ghost » suit. Les intonations de chants font parfois penser au groupe groupe Alice in Chains, mais c’est bien une ambiance musicale des seventies qui prédomine dans ce morceau que l’on pourrait presque qualifier de rock progressif.

 

Ravenhill Moonlight Overdrive groupe

 

La chanson suivante, « Galadriel », nous fait entrer dans une atmosphère plus féérique et onirique avec une ballade toute sobre à la guitare accoustique. « Before the tempest », à l’ambiance pluvieuse, oscille entre éclaircies et orages musicaux, à travers différentes étapes dans la chansons : pop et rock progressif font à nouveau clairement bon ménage dans ce morceau. Le côté purement pop/rock reprend dans le début de « Stone Waltz » pour ensuite évoluer plus calmement, pratiquement de manière onirique pour ne pas dire atmosphérique, vers un un rock agréablement planant.

Guitares et basses ouvrent le morceau « Rainbow », clairement orienté rock progressif, pour se diriger ensuite vers quelque chose de plus psychédélique, hippy (choeurs). Plus atmosphérique, »I don’t wanna bore you » se veut plus aérien et intimiste, entre vagues successives discrètes et envolées de rock progressif. L’album se termine avec « White night », véritable festival vocal et instrumental. Pop et rock progressif se mêlent harmonieusement et intensément, de manière endiablée puis plus apaisée.

 

« Moonlight overdrive » est un album fort. On n’en ressort pas indifférent après son écoute. Cet album est un véritable voyage psychédélique, limite hallucinogène. C’est aussi un voyage dans le temps avec ses ambiances seventies. Toutefois, l’album paraît contemporain mais c’est sûr que les amateurs de rock progressif et de musique des années 70 vont vraiment l’apprécier. On ressent fortement l’influence du groupe The Doors, dans le son, dans l’ambiance des chansons, dans les intonations de la voix du chanteur… On sent aussi l’influence de Pink Floyd, Mike Oldfield. Mais de manière sûre, à aucun moment on peut parler de copie. « Moonlight overdrive » est sans aucun doute un grand album.

 

–  Site officiel : www.ravenhill.fr
–  Myspace : http://www.myspace.com/ravenhillsongs