Après avoir vu les principaux stades de l’hexagone, d’Angleterre et des pays celtes, découvrons désormais les stades espagnols. L’Espagne est une nation qui aime le sport et notamment le football. Ses grands clubs tels le Real Madrid et le FC Barcelone font partie des meilleurs clubs européens et possède un prestige qui dépasse les frontières du continent. Or, les stades de ces clubs font partie intégrante de cette renommée grâce aux performances de leurs locataires mais aussi grâce à un public fidèle et très fervent.

 

Stade Santiago Bernabeu
–  Année de construction : 1924
–  Ville : Madrid
–  Club : Real Madrid
–  Capacité : 80 354 places
–  Histoire : Tout commence en 1924 lorsque le Real Madrid s’installe dans le quartier de Chamartin avec un stade de 15 000 places. Le stade connaît sa première rénovation 21 ans plus tard en 1945, rénovation majeure qui dure 18 mois et qui voit la capacité du stade portée à 125 000 places, soit huit fois la capacité initiale. En 1955, un changement symbolique intervient puisque le stade est rebaptisé Stade Santiago Bernabeu du nom du président du club de l’époque. Le stade ne connaît ensuite pas de modification importante jusqu’en 1982, année où l’Espagne organise la coupe du monde de football. La capacité est réduite alors à 90 000 places. Depuis cette date, Santiago Bernabeu a vu son nombre de places amputé de près de 10 000 afin de répondre aux normes de sécurité et de bénéficier du label 5 étoiles UEFA.

 

Le stade Santiago Bernabeu

 

Stade Camp Nou
–  Année de construction : 1954
–  Ville : Barcelone
–  Club : FC Barcelone
–  Capacité : 98934 places
–  Histoire : Camp Nou en catalan signifie Nouveau stade. Celui-ci a vu le jour en 1954 et fut inauguré en 1957 ; il pouvait accueillir 90 000 personnes. Le stade n’est pas modifié jusqu’en 1982 où le stade accueille plusieurs rencontres de la coupe du monde. La capacité déjà importante est augmentée pour être portée à 120 000 places. Cependant, cela dure peu de temps puisque le stade est diminué à un peu moins de 99000 places dans l’optique des JO de Barcelone en 1992. Tout comme Santiago Bernabeu, le Camp Nou est certifié 5 étoiles UEFA ce qui lui permet d’accueillir la finale de la Ligue des Champions 1999. Dès 2009, le stade sera restylé extérieurement par l’architecte britannique Norman Foster dans le style du célèbre Gaudi. Les travaux devraient se terminer en 2011 et verront également une capacité augmentée passant ainsi à 107 000 places.

 

Le Camp Nou

 

Stade Olympique de Montjuic
–  Année de construction : 1929
–  Ville : Barcelone
–  Club : Espanyol Barcelone
–  Capacité : 55121 places
–  Histoire : Le Stade Olympique de Montjuic a été construit en 1929 à l’occasion de l’organisation de l’Exposition Universelle de Barcelone. Jusqu’en 1975, le stade sert essentiellement au Grand Prix d’Espagne de formule 1 mais cette année là, une voiture sortit de la piste et tua quatre spectateurs alors que des menaces de boycott avaient eu lieu en raison des normes de sécurité non respectées. En 1989, le vieux stade est entièrement détruit pour laisser placer à une nouvelle enceinte pour les Jeux Olympiques de Barcelone 1992. Le stade est aujourd’hui utilisé par l’équipe nationale d’Andorre et depuis 1998 par le club Espanyol Barcelone. Il bénéficie également du label cinq étoiles UEFA.

Le Stade Olympique de Montjuic

 

Stade Vicente Calderon
–  Année de construction : 1966
–  Ville : Madrid
–  Club : Atletico Madrid
–  Capacité : 55 005 places
–  Histoire : Le stade Vicente Calderon possède deux curiosités : la rivière Manzanares passe sous une partie du stade tout comme un tronçon du périphérique madrilène. Le stade fût bâti en 1966 pour l’autre club de Madrid, l’Atletico. Le stade connaît comme tous les stades espagnols accueillant la coupe du monde 1982 sa première rénovation. Un stade qui réussira aux bleus puisqu’ils s’imposèrent dans les deux rencontres qu’ils jouèrent ici. Différents projets existent sur l’avenir de ce stade. Celui-ci souffre en effet de la proximité avec le périphérique rendant le béton fragile. L’enceinte pourrait être rachetée par la ville de Madrid afin d’être reconvertie en parc d’affaires. L’Atletico jouerait quant à lui au nouveau stade olympique de Madrid qui verra le jour peu avant 2016, la ville étant candidate à l’organisation des JO 2016.

 

Estadio de Mestalla
–  Année de construction : 1923
–  Ville : Valence
–  Club : FC Valence
–  Capacité : 55 000 places
–  Histoire : Le stade de Mestalla est inauguré en 1923 et peut accueillir 17 000 spectateurs, ce qui est correct pour un club qui n’évolue pas à l’époque en première division. Cependant, le FC Valence enchaînant les bons résultats, la direction du club décide d’effectuer des travaux d’agrandissement et porter la capacité du stade à 25 000 places. La guerre d’Espagne (1936) passe malheureusement par là et le stade doit être considérablement rénové. Les bons résultats du club (Champion d’Espagne de Liga, Copa del Rey) entraînent un agrandissement progressif de l’enceinte. En 1969, le stade change de nom prenant celui de l’un des présidents les plus emblématiques du club Luis Casanova. L’année 1978 voit des travaux de rénovation avoir lieu afin de préparer l’enceinte en vue de la Coupe du Monde 1982. En 1994, le stade est débaptisé pour reprendre le nom de Mestalla, sa capacité est alors de 53 000 places. Cependant, ce stade vit ses derniers mois avec le FC Valence puisque le club a fait construire une nouvelle enceinte de 75 000 places qui sera inaugurée en 2010 et qui prendra le nom de Nou Mestalla.

 

Le stade de Mestalla

 

Stade San Mamés
–  Année de construction :1913
–  Ville : Bilbao
–  Club : Athletic Bilbao
–  Capacité : 40 000 places
–  Histoire : San Mamés est le stade du club de l’Athletic Bilbao. L’inauguration de l’enceinte basque démarre 1913 avec une capacité très modeste de 3500 places. Afin d’accueillir lui aussi plusieurs rencontres de la coupe du monde 1982, le stade est modernisé et peut accueillir plus de 46 000 personnes, il alors surnommé « la cathédrale » par les supporters du club et n’est pas sans rappeler la forme des stades britanniques. Pour répondre aux différentes normes de sécurité de la FIFA et de l’UEFA, la capacité a été réduite à 40 000 places. Comme le FC Valence, l’Athletic Bilbao a décidé de se doter d’un nouveau stade d’une capacité de 50 000 places.

Le stade San Mamés