UN DES PLUS BEAUX JOYAUX D’EUROPE

.

Ah… Prague ! Le voyageur qui arrive à Prague est tout de suite « saisi » par l’atmosphère romantique et la beauté de la ville.

.

Prague est la capitale de la République Tchèque, en plein cœur de l’Europe à mi chemin entre Paris et Moscou ou entre Athènes et Stockholm. Elle compte près de 1,2 million d’habitants soit un peu plus de 10 % de la population tchèque. Elle est la capitale politique bien sûr mais aussi la capitale économique (10ème région la plus riche d’Europe) et la capitale culturelle.

vlatva prague

Les bords de la Vlatva

.

Histoire de Prague

La région de Prague fut occupée par les Boïens vers l’an -200, un peuple celte qui donnera son nom à la région actuelle : la Bohême. La première trace écrite de l’existence de la ville date de 965 lorsqu’elle fût visitée par un marchand juif venu d’Andalousie. La ville connaît son apogée sous le règne de Charles IV qui fait édifier le célèbre pont Charles, la cathédrale St Guy et l’université qui porte son nom. Prague est un centre religieux de premier ordre à cette époque et c’est ici qu’auront lieu les premiers mouvements contestataires de l’église catholique et ses abus (15ème siècle). S’en suivent de nombreuses batailles qui dureront deux siècles. La période de paix qui suit donne naissance à des chefs-d’œuvre architecturaux.

A partir de 1848, les mouvements nationalistes tchèques prennent essor du fait de la main mise germanique sur la ville depuis des siècles. En 1918, la ville devient officiellement capitale de la Tchécoslovaquie. La seconde guerre mondiale laisse des traces dans la ville avec la déportation de la plupart des juifs vers les camps de la mort. Le 9 mai 1945, Prague est « libérée » par l’Armée Rouge et passe sous influence communiste. Malgré une stagnation économique, la ville connaît un certain développement (métro, embellissement des monuments, etc). Puis, le 1er janvier 1993, elle devient la capitale de la République Tchèque.

maison municipale

La maison municipale

.

Découvrir Prague

La ville est une bénédiction du ciel pour les amateurs de beaux bâtiments. Ici, tous les styles se côtoient, du baroque à l’art nouveau en passant par le gothique, le rococo, le cubisme ou le roman. Chacun des quatre quartiers du centre a son âme, son ambiance et le mieux est de les découvrir les uns après les autres en empruntant les transports en commun qui forment un maillage très dense grâce au métro et au tramway.

.
Mala Strana

Mala Strana signifie « petit côté » en tchèque. Ce quartier est situé au pied du château de Prague le long de la Vlatva, la rivière qui traverse Prague. Ce quartier autrefois peuplée d’allemands était le quartier des notables qui y font bâtir de splendides palais dans le style baroque. Cela explique pourquoi la majorité des ambassades sont situées ici. Il est vraiment agréable de se promener dans Mala Strana, l’atmosphère y est calme lorsqu’on s’éloigne des artères principales et est parsemé de nombreux parcs et jardins comme les jardins du palais Wallenstein, les jardins en escalier Vrtbovska ou encore les espaces verts de l’île Kampa. Il est indispensable de passer devant certains bâtiments comme l’inévitable église baroque St Nicolas de Mala Strana.

Pour terminer la visite, n’hésitez pas à monter jusqu’au couvent de Strahov et redescendre par les chemins de la colline de Petrin.

mala strana

Un immeuble de Mala Strana

.

Hradcany

Hradcany signifie quartier du château en tchèque. Il regroupe le château de Prague (Hrad), les jardins bordant le côté sud et nord ainsi que les palais du côté ouest jusqu’à la petite ruelle de Novy svet.

Situé sur une colline dominant la ville, le château est assez imposant puisqu’il s’étend sur près de 570m de long. Mais le Hrad est bien plus qu’un simple château puisqu’il compte en son centre l’imposante cathédrale St Guy de style gothique dont le chantier dura plus de 6 siècles. On trouve également le cloître St Georges et son église romane, ainsi que quelques ruelles formant un village au sein du château dont la fameuse Ruelle d’or. Enfin, pour terminer la visite du château il faut emprunter les jardins du côté sud (Jizni zahrady) qui offrent une vue splendide sur toute la ville.

Après cela, il faut partir un peu plus à l’ouest dans le quartier pour se rendre du côté de l’église Notre Dame de Lorette (Loreta) en passant devant les superbes palais qui succèdent au château (Schwarzenbersky palac ou Sternnbersky palac) qui possède une réplique de la santa casa (réplique de la maison de la vierge à Nazareth) ce qui en fait un lieu de pèlerinage en Tchéquie. A cela s’ajoute le trésor des lieux, le Soleil de Prague, objet en or incrusté de 6500 diamants !

chateau prague

Le château de Prague et la cathédrale juste derrière

.

Stare Mesto

Stare Mesto signifie Vieille Ville en tchèque. C’est le quartier situé en face de Mala Strana de l’autre côté de la Vlatva. Ces deux quartiers sont d’ailleurs reliés par le célèbre pont Charles ; pont bordé de 30 statues le long du pont et flanqué de deux tours à chaque extrémité. L’atmosphère de Stare Mesto est différente de Mala Strana mais y est toute aussi intéressante. L’emblème du quartier est sans aucun doute la place de la Vieille ville (Staromestské namesti) qui est aussi l’une des plus belles de Prague avec trois monuments importants : l’église gothique ND de Tyn et ses deux imposantes flèches, l’église baroque St Nicolas de l’autre côté de la place (à ne pas confondre avec St Nicolas de Mala Strana) et l’hôtel de ville de la Vieille Ville (Staromestka radnice) et sa célèbre horloge astronomique. A cela s’ajoutent le Rudolfinum, joli bâtiment abritant une salle de concert, la cour des marchands de Tyn située juste derrière l’église du même nom avec son atmosphère presque villageoise et la Tour poudrière, rare reste des remparts de la ville.

Enfin, il existe un quartier au sein de Stare Mesto, celui de Josefov. Celui-ci a vu la communauté juive de la ville s’y installer il y a plusieurs siècles. Bien que souvent opprimés, les juifs ont néanmoins réussi à bâtir de splendides édifices notamment les synagogues comme la synagogue espagnole et son style mauresque, la synagogue Vieille-Nouvelle, ou encore la Klausova synagoga. Enfin, il ne faut pas rater la visite du vieux cimetière juif et son atmosphère particulière.

stare mesto place de la vieille ville prague

La place de la vieille ville

.

Nove Mesto

Avec un peu de recherche vous aurez deviné que Nove Mesto signifie Nouvelle Ville. C’est le quartier qui longe Stare Mesto et il n’a de nouveau que son nom car il date du 14è siècle. Il compte lui aussi des monuments incontournables comme la place Venceslas, le Musée National, le Théâtre National ou encore la place Charles (Karlovo namesti), mais ne possède néanmoins pas les charmes de Stare Mesto ou Mala Strana.

Notre Dame de Lorette

Notre Dame de Lorette

.
Pratique

Prague est très bien desservi depuis toute l’Europe. Pour un vol pas cher, vous pouvez optez pour la compagnie à bas coûts Sky Europe au départ d’Orly). Le coût de la vie en République Tchèque est bien plus faible qu’en France, vous pourrez donc manger ou boire un verre pour pas grand-chose. Pour dormir, la ville compte pas mal d’auberges de jeunesse et des pensions à des prix corrects.

.
Voilà, la visite se termine, je n’ai malheureusement pas pu tout énumérer ce qu’il y a à faire sur Prague, tellement cette ville est riche d’histoire grâce aux différents styles, grâce au nombre conséquent de monuments et puis à l’atmosphère magique de la ville. Le mieux pour la découvrir c’est bien entendu d’y aller, c’est une visite qui vaut le détour et qui ne vous laissera pas indifférent.

horloge astronomique place de la vieille ville prague

L' horloge astronomique de la place de la vieille ville