BANDE DESSINÉE HISTORIQUE ET AUTOBIOGRAPHIQUE

 

« Persépolis » est une bande dessinée qui nous raconte la vie et le quotidien d’une petite fille iranienne. Tout ceci en 4 volumes. Vous souhaitez partir à la découverte de l’histoire de l’Iran racontée à travers les yeux d’une petite fille ? Venez donc découvrir l’univers de Marjane Satrapi qui a ici réalisé une très belle autobiographie en nous racontant son quotidien de jeune fille iranienne.

 

– Biographie de Marjane Satrapi

Marjane Satrapi

Née le 22 novembre 1969 à Rasht en Iran, Marjane Satrapi a vécu beaucoup de choses dans son pays d’origine : le manque de libertés individuelles dû aux évenements politiques, la révolution islamique et, le début de la guerre contre l’Irak.

Mais, à l’âge de 14 ans, ses parents l’envoient à Vienne en Autriche pour lui permettre un plus bel avenir et, surtout, pour qu’elle ait un meilleur quotidien que la guerre. Elle étudie alors au Lycée français, puis retourne faire ses études supérieures en Iran. Quelques année plus tard, elle vient étudier en France à l’école supérieure des arts décoratifs de Strasbourg.

Marjane Satrapi vit aujourd’hui à Paris et parle très bien le français ! Sa passion pour la bande dessinée lui vient de sa rencontre avec David Blain. On peut d’ailleurs remarquer une certaine similitude entre leurs technique de dessin.

Persépolis

 

– Bibliographie

Persépolis Tome 1 – 2000

Persépolis Tome 2 – 2001

Persépolis Tome 3 – 2002

Persépolis Tome 4 – 2003

Persépolis Mono volume – 2007

Sagesse et malices de la Perse – 2001

Les monstres n’aiment pas la lune – 2001

Ulysse au pays des fous – 2001

Adjar – 2002

Broderies – 2003

Poulet aux prunes – 2004

Le Soupir – 2004

* Réalisations

Persépolis (long métrage) – 2007

 

 

– Résumé de Persépolis

* Tome 1

Nous sommes à la fin des années 1970, le roi iranien qui est au pouvoir utilise la force pour gouverner. Mais, le peuple réussit à faire abdiquer le roi. C’est alors que va se mettre en place la Révolution islamique et toutes les intolérances qui vont avec. Marjane Satrapi nous raconte tous ces évènements à travers son regard de fillette à peine âgée de 10 ans.

Persépolis tome 1

 

* Tome 2

Marjane Satrapi entre tout juste dans l’adolescence quand, en Iran se met en place le port obligatoire du foulard pour les femmes, l’interdiction du port de la cravate pour les hommes et une multitude d’interdictions que la jeune femme a du mal à comprendre et surtout à admettre. Vient également s’ajouter à cela la guerre entre l’Iran et l’Irak. Marjane doit au quotidien se cacher dans la cave à chaque alerte, fuir les bombes, …

Persépolis tome 2

 

* Tome 3

Alors que la guerre sévit toujours, les parents de Marjane l’envoient en Autriche afin que celle ci fuie les atrocités de la guerre. Elle est d’abord hébergée chez une amie de sa mère, puis, chez des sœurs. Malgré une adaptation difficile, Marjane va commencer à s’ouvrir petit à petit à la culture occidentale : se maquiller, fumer, … est désormais devenu un quotidien pour elle. Mais, l’adolescente qu’est devenue Marjane va vite avoir de mauvaises fréquentations et sombrer dans le mauvais chemin …

Persépolis tome 3

 

* Tome 4

Après quatre années passées en Autriche, Marjane retourne en Iran. Elle va mieux. Mais, même si la guerre est finie avec l’Irak, le pays n’a pas pour autant retrouvé sa joie de vivre. Les habitants sont d’ailleurs toujours privés de leurs libertés individuelles. Mais cela n’empêche pas Marjane de continuer à profiter de la vie … !

Persépolis tome 4

 

– L’avis de Laetitia56

J’avoue qu’au début, j’étais plutôt réticente à lire cette bande dessinée, car les dessins en noir et blanc me rebutaient. Mais, à en entendre toujours de bonnes critiques, j’ai fini par succomber et entamer la lecture de Persépolis. D’après moi le premier tome est un peu long à démarrer mais, ensuite, on est vraiment pris par l’histoire. Marjane Satrapi a beaucoup de talent pour raconter avec tant de réalisme ce qu’elle a vécu dans son enfance. Certes les dessins ne sont pas exceptionnels (elle le dit elle-même : « Je ne considère pas que, moi, je dessine très bien » ) mais une fois le texte et le dessin liés, c’est tellement poignant ! Au fil de la lecture, on se prend vite d’affection pour Marjane. Son histoire est aussi intéressante qu’émouvante.

Je vous conseille donc vivement de lire cette bande dessinée même si, comme moi, le dessin en noir et blanc vous rebute. C’est à la fois une bande dessinée historique et autobiographique, ce qui nous permet d’apprendre une multitude de choses sur l’Iran.

Persépolis