L’Islande, de par sa position géographique délicate, apparaît (aux premiers abords) comme une terre hostile où l’homme n’a guère sa place. Effectivement, cette île de 103 000 km ² (la deuxième d’Europe), bordée par l’océan atlantique au Sud et l’océan arctique au Nord, peut nous sembler isolée du reste du monde. Ce pays compte seulement 283 000 habitants dont la majorité vit aux alentours de la capitale : Reykjavik. Au Sud et à L’Ouest on observe un climat océanique qui bénéficie du réchauffement par le Gulf Stream tandis qu’au Nord et à l’Est, le climat est plutôt subarctique de par la présence du courant polaire du Groenland. Le contraste des températures est plutôt faible entre les saisons (par exemple à Reykjavik, la température moyenne est de 0° C en janvier et s’élève à 11° C en juillet). En décembre et janvier, le soleil n’est présent que 3 à 4 heures par jour. C’est à cette époque que l’on peut observer de magnifiques aurores boréales.

aurore boreale

.

Un pays marqué par le volcanisme.

Située à l’endroit où se séparent les plaques tectoniques américaine et eurasienne, l’Islande est un haut lieu du volcanisme. Les paysages sont donc sans cesse renouvelés ce qui donne au pays un statut de laboratoire à échelle réelle pour les scientifiques. En effet, on peut apercevoir en Islande une multitude de créations de « Dame Nature » : secousses sismiques, coulées de lave, coulées glaciaires, érosions marines, fumerolles, marmites de boue, geysers, sources d’eau chaude, … On qualifie d’ailleurs cette île « d’atmosphère du bout du monde ».

L’Islande compte près de 200 volcans en partie actifs. D’ailleurs les vastes champs de lave produits par les volcans recouvrent près de 10 % de la surface de l’île. Les éruptions volcaniques causent rarement de graves dégâts. Pourtant le 8 juin 1783, quand le Laki entre en éruption, il dévaste tout sur son passage. Les émissions de gaz toxiques empoisonnent plus de 80 % du bétail, près de 10 000 personnes trouveront la mort. Cette éruption entraînera une terrible famine pour le pays. Les glaciers, majestueux, recouvrent quant à eux près de 12 % du territoire. Le plus haut d’entre eux culmine à 2119 mètres d’altitude. Ce paysage fait que l’ Islande est dépourvue d’arbres mais est recouverte d’une toundra en son centre (la forêt ne représente que 2% de la superficie de l’île).

cascades islande

.

 Une économie qui a su évoluer

A la fin de la Seconde Guerre mondiale, la population islandaise était encore très rurale et ne dépassait pas les 80 000 habitants. Mais, en 50 ans, le pays a su se moderniser et s’ urbaniser puisque la plupart des islandais vivent aujourd’hui dans la conurbation de Reykjavik. En effet, d’après une citation célèbre il existe un grand contraste entre « la capitale et le désert islandais ». En 50 ans, la population du pays a plus que triplé et l’Islande possède aujourd’hui l’un des plus hauts niveaux de revenus au monde. Ceci s’explique par le fait que beaucoup d’islandais cumulent plusieurs emplois (ils travaillent en moyenne 43 à 50 heures par semaine).

La pêche industrielle est la principale ressource du pays, elle représente les trois-quarts des exportations du pays. L’énergie hydroélectrique permet quant à elle au pays de produire une importante quantité d’aluminium et les vastes pâturages rendent le pays autosuffisant en viande et produits laitiers. L’Islande conserve tout de même une forte dépendance vis-à-vis de l’extérieur puisqu’elle fait importer énormément de produits. Il est bon à savoir que l’Islande n’a jamais eu de voie ferrée, c’est surtout le transport aérien qui est utilisé pour se déplacer à l’intérieur de l’île.

En 50 ans, l’Islande a donc su passer d’un modèle de société traditionnelle et rurale à une société moderne et urbaine. Le pays a également su s’ouvrir vers l’extérieur malgré sa position géographique.

islande

.

L’Histoire du pays

L’île s’est forgée il y a près de 60 millions d’années. Peuplée par les Vikings au IX ème siècle, l’Islande devient une république libre en 930. Elle devient norvégienne en 1264 puis passe sous domination danoise en 1380 (après le rattachement de la Norvège au Danemark).

Le XVIII ème siècle est une période très sombre dans l’Histoire de l’île puisque celle-ci est frappée par la variole. De plus, de nombreuses éruptions volcaniques surviennent s’accompagnant d’une terrible famine (notamment en 1783, avec l’éruption du Laki qui fait connaître au pays la plus grande émission de lave de tous les temps).

Autonome en 1903, puis indépendante en 1918 (sous la couronne du Danemark), la république d’ Islande est proclamée en 1944. Elle ne possède aucune armée ce qui est exceptionnel.

Dans les années 1950, l’Islande connaît une « guerre de morue » pendant plus de 20 ans. Cette guerre a pour objet la délimitation des zones de pêche avec la Grande-Bretagne.

drapeau islande