Marc Levy est né en 1961 dans les Hauts-de-Seine. Il a vécu sept ans aux Etats-Unis et y a fondé une société spécialisée dans l’image de synthèse. Lorsqu’il revient à Paris, il crée un cabinet d’architecture. Aimant raconter des histoires, Marc Levy se met à l’écriture en tant qu’amateur puis, il décide un jour de publier son manuscrit. Son premier roman « Et si c’était vrai… » paru en 2000 est un véritable succès auprès du public. Un an plus tard l’auteur publie « Où es-tu ? ». Mais ce second roman est moins bien accueilli par la critique. Depuis, Marc Levy se consacre à l’écriture et emmène le lecteur dans un univers où tout semble possible, notamment dans son roman « Sept jours pour une éternité… » publié en 2003 aux Editions Robert Laffont. Marc Levy a également écrit « La prochaine fois » (2004) et « Vous revoir » (2005).

Marc Levy

.

– L’histoire

Le troisième roman de Marc Levy, tant attendu de tous raconte la rencontre entre un ange et un démon. Zofia est le meilleur ange de la CIA (Centrale de l’Intelligence des Anges), aux ordres de « Monsieur » qui règne sur le monde en souverain absolu. Lucas est, quant à lui, un démon qui dépend de Lucifer. Or, le diable et Dieu ont ouvert un pari : « sept jours durant, nous enverrons parmi les hommes notre meilleur agent. Le plus à même d’entraîner l’humanité vers le bien ou le mal apportera la victoire à son camp. Le pouvoir d’administrer le nouveau monde reviendra au vainqueur ». Dieu et Lucifer ont tout prévu, sauf la possibilité d’une rencontre entre Lucas et Zofia … « Le hasard c’est la forme que prend Dieu pour passer incognito » (Jean Cocteau).

Sept jours pour une éternité

.

Le style littéraire de Marc Levy

Marc Levy souvent décrié par les tenants de la « vraie » littérature n’est certes pas un auteur qui écrit ses histoires dans un style des plus littéraires mais l’utilisation de mots simples, que tout le monde comprend a le mérite de rendre ses romans accessibles à tous. De plus, dans chacun de ses romans, Marc Levy tente de faire passer un message. D’autre part, son expérience personnelle très riche se ressent dans ses ouvrages et permet à l’auteur d’écrire sur des sujets aussi variés les uns que les autres. Ainsi Marc Levy a la capacité de faire découvrir à ses lecteurs une multitude de personnages provenants de milieux différents. En effet, les personnages de l’auteur sont à la fois proches des lecteurs et complexes et c’est ce qui fait la particularité de Marc Levy.

.
L’avis de Laetitia56

Comme dans ses romans précédents, Marc Levy nous fait ici croire à l’impossible et nous entraîne dans un univers plein d’humour et de tendresse. En effet, qui oserait croire à une histoire d’amour entre un ange et un démon ? Les personnages sont d’autant plus attachants qu’ils sont (paradoxalement) à la fois uniques et ordinaires. Même si la figure du méchant qui devient gentil par amour est connue, ici, on ne sait jamais comment va réagir le personnage de Lucas. En effet, on ne sait jamais vraiment bien ce qui va se passer par la suite et cela donne beaucoup de suspense à l’histoire. Mais pourtant, au milieu du roman, on a une succession de péripéties policières et une intrigue pas tout à fait nécessaire mettant en scène des promoteurs immobiliers malhonnêtes (l’auteur ayant été architecte avant d’être romancier à succès, peut-être y a t-il ici un règlement de comptes ?) Même si en son milieu, le roman peut parfois avoir tendance à se détacher un peu de l’histoire d’amour entre Lucas et Zofia, ce livre se doit d’être lu jusqu’à la dernière ligne. En effet, la fin n’est pas celle à laquelle tout le monde pourrait s’attendre…