Voici un nouveau sujet qui va vous faire découvrir les stades à travers le monde. Première étape de ce dossier : les stades en France.

 

Le Stade de France

–  capacité : 80 000 places
–  lieu : St Denis
–  histoire : construit à partir de 1995 et inauguré en 1998 à l’occasion du match France-Espagne, le Stade de France a été construit pour la Coupe du Monde France 98 ; là ou la France remporta la première Coupe du monde de football de son histoire. Il sert pour les matches de l’équipe de France de football et de rugby, les finales des coupes nationales de football, du Top 14 de rugby, mais également pour l’athlétisme (meeting de St Denis, championnats du monde 2003) ou des événements extra-sportifs comme les nuits celtiques ou des concerts géants (U2, etc).

 

stade de france

Le Stade de France

Le stade Vélodrome

–  capacité : 60 000 places
–  lieu : Marseille
–  histoire : le Stade Vélodrome a été construit en 1937 avec une capacité de 28 000 places. Le stade a connu depuis lors, de nombreuse rénovations ; la plus importante ayant eu lieu à l’occasion de la Coupe du Monde 98. Ce stade, fierté des marseillais, a accueilli de nombreuses rencontres européennes avec en point d’orgue le parcours fantastique de l’Olympique de Marseille en 1993 et la victoire en Ligue des Champions. C’est le stade où l’on compte le plus d’abonnés en France (40 000).

 

Stade vélodrome

Stade vélodrome

Le Parc des Princes

–  capacité : 48 000 places
–  lieu : Paris
–  histoire : le Parc des Princes tient son nom au lieu où un bois servait autrefois aux loisirs princiers. C’est en 1897 qu’y est édifié un premier stade vélodrome, sur lequel se terminent les premiers Tours de France. A partir de 1932, avec la professionnalisation du football, sa capacité passe à 50 000 personnes, notamment à l’occasion de la Coupe du Monde 1938. Dans les années 1960, le projet du périphérique parisien empiétant sur la Tribune Auteuil, un nouveau stade voit le jour le 4 juin 1972. Si la capacité reste sensiblement la même, un vaste auvent de béton, abrite désormais les 48 000 places assises. Le Parc des Princes est le stade du PSG et a servi pendant de nombreuses années aux matches de l’équipe de France de football et de rugby, et aux finales nationales avant la construction du Stade de France.

 

Parc-des-Princes

Le Parc des Princes

La Beaujoire

–  capacité : 39 000 places
–  lieu : Nantes
–  affluence record : 51 000 spectateurs (France-Belgique le 16 juin 1984)
–  histoire : le Stade de la Beaujoire a été inauguré en 1984 à l’occasion de l’Euro 84 organisé par la France. C’est d’ailleurs lors de cette compétition que le stade connaîtra son affluence record. Avant que le FC Nantes Atlantique joue dans ce stade à la forme unique, le club nantais occupait le stade Marcel Saupin (20 000 places) qui sert aujourd’hui pour l’équipe réserve des canaris. Avant sa rénovation pour la Coupe du Monde 98, la capacité maximale était de 53 000 places en raison de nombreuses places debout mais celle-ci a été réduite pour améliorer le confort des spectateurs. La Beaujoire accueille également des matches de rugby et des manifestations musicales comme « Celtica ».

 

beaujoire

Le stade de la Beaujoire

Le stade Gerland

–  capacité : 42 000 places
–  lieu : Lyon
–  affluence record : 48 552 spectateurs (lors du derby Lyon-Saint-Etienne, le 9 septembre 1980).
–  histoire : le stade Gerland est situé en plein cœur de la capitale des Gaules dans le quartier de Gerland. Il a été construit en 1920 pour une utilisation multisports, cependant, à partir des années 50, il est orienté vers le football avec les matches de l’OL. C’est un superbe stade classé monument historique depuis 1967, en raison notamment de ses quatre portes néoclassiques. Hôte de plusieurs matches de la Coupe du Monde 98, le stade lyonnais est placé régulièrement sous les projecteurs depuis 2001 grâce aux performance du club résidant : l’Olympique Lyonnais.

 

Stade Gerland

Stade Gerland

Le stade Geoffroy Guichard

–  capacité : 36 000 places
–  lieu : St Etienne
–  affluence record : 48 842 spectateurs (quart de finale de Coupe de France ASSE-Lens en mai 1987)
–  histoire : le stade Geoffroy Guichard a été inauguré le 13 septembre 1931 et a accueilli les premiers matches de l’AS St Etienne en 1933. Surnommé le « chaudron » en raison de l’ambiance bouillonante et chaleureuse qui y règne, Geoffroy Guichard connaît sa plus belle époque de 1951 à 1981 avec les 10 titres de champion de France des verts ainsi que les grands rendez-vous européens. Le stade, dont la forme est « à l’anglaise » a connu plusieurs rénovations : la première en 1968, faisant passer la capacité de 26 000 à 39 000 places. Sa deuxième rénovation a lieu en 1984 pour l’Euro, la capacité totale est alors de 48 000 places. Enfin, pour la Coupe du Monde 98, le chaudron reçoit un nouveau lifting.

 

geoffroy guichard

Stade Geoffroy Guichard

Le stade Chaban Delmas

–  capacité : 40 000 places
–  lieu : Bordeaux.
–  Affluence record : 42 221 spectateurs (Bordeaux-Juventus en 1985)
–  histoire : longtemps appelé Parc Lescure, le stade municipal de Bordeaux a été rebaptisé Chaban Delmas en l’honneur de l’ancien maire de Bordeaux. Tout débute en 1934, lorsque la ville de Bordeaux acquiert l’emplacement situé à côté de la chapelle Escure pour accueillir la coupe du Monde 1938. A l’époque, il est très moderne puisqu’il possède 30 000 places couvertes, une piste d’athlétisme, une piste de cyclisme, des terrains annexes et même un centre de conférence ! Les Girondins de Bordeaux s’y installent en 1958 et le stade est classé monument historique à cette époque. Les bordelais y ont vécu de grands matches européens comme la victoire 1-0 contre la Juve de Platini en 1985 ou la victoire 3-0 contre le grand Milan AC en 1996.

 

Stade_Chaban-Delmas

Stade Chaban-Delmas

Le stade Félix Bollaert

–  capacité : 41 649 places
–  lieu : Lens
–  affluence record : 48 912 spectateurs (match Lens-OM le 15 février 1992)
–  histoire : le stade Félix Bollaert a vu le jour en 1932 sous l’impulsion de Félix Bollaert le président de la Société des Mines de Lens qui souhaitait un grand stade pour sa ville. Le stade à « l’anglaise » est alors mis à la disposition du RC Lens. En 1976, le stade connaît sa première grande rénovation, passant ainsi à 50 000 places. L’année suivante, le stade entre dans l’histoire après la victoire des « Sang et or » sur la Lazio Rome 6-0. En 1998, Félix Bollaert est aménagé pour recevoir la Coupe du Monde et perd 8 000 places mais gagne en confort.

 

stade felix bollaert

Le stade Felix Bollaert