Suite et fin de notre découverte des tournois du Grand Chelem avec l’US Open.

– Date de création : 1881
– Période : fin août – début septembre
– Lieu : New York
– Surface : Decoturf
– @ : www.usopen.org

 

US_OPEN

–  Histoire :

Peu de temps après sa création en mai 1881, la Fédération américaine de tennis décide de créer un tournoi international sur gazon comme Wimbledon. L’US Open naît en août de la même année. 33 joueurs participent au premier tournoi dont Dwight Davis l’inventeur de la Coupe Davis. Comme à Wimbledon, le système du « challenge Round » (qualification du vainqueur pour la finale de l’édition suivante) est mis en place jusqu’en 1911 pour les hommes et 1915 pour les femmes. Les femmes intègrent le tournoi en 1887 et les premières éditions seront dominées par les américaines dont Molla Bjurstedt qui remporte 8 trophées entre 1915 et 1926. En 1915, le tournoi déménage pour la banlieue huppée de Forrest Hill toujours à New York. En 1926, René Lacoste est le premier étranger à remporter l’épreuve, il conservera le trophée jusqu’en 1928. A partir de cette époque les joueurs étrangers (européens notamment) sont plus nombreux mais cela n’empêche pas les américains de rester maîtres chez eux. Chez les femmes, il faut attendre 1959 pour voir la première étrangère triompher : il s’agit de la brésilienne Maria Bueno. Comme pour les autres tournois, les années 50 et 60 sont dominées par les autraliens. 1968 voit triompher le premier noir américain Arthur Ashe.

Le tournoi US rencontre à partir de 1970 une faible fréquentation par rapport aux autres tournois et décide de changer la surface en 1975 ; le gazon est abandonné au profit d’une terre battue grise-verte. En 1977, les infrastructures doivent être rénovées mais le club propriétaire des lieux refuse de payer la note. La fédération US décide donc de s’implanter à Flushing Meadow (NY) près de l’aéroport JFK, et 10 mois plus tard est bâti le National Tennis Center (un record). Il s’étend sur 6,8 ha et possède 20 courts de tennis dont un stade de 20 000 places ; la surface est changée et c’est le Decoturf (ciment) qui est choisie. La fréquentation repart à la hausse pour avoisiner les 400 000 personnes dans les années 80.

roger_federer-2006_us-open

Roger Federer vainqueur en 2006

Sur les courts, plusieurs joueurs s’imposent : McEnroe, Connors, Lendl chez les hommes, Navratilova et Evert chez les femmes. Pour faire face au succès continu de l’US Open, un nouveau stade est construit en 1996 : le stade Arthur Ashe. C’est le plus grand stade de tennis du monde avec 23 500 places. Durant les années 90, on voit apparaître de nouveaux champions : Sampras, Edberg et Steffi Graff.

–  Athlètes les plus titrés : Molla Bjurstedt-Mallory (8 victoires), Richard Sears, Bill Larned et Bill Tilden (7 victoires).