Quand on évoque l’Irlande, on pense souvent à ses superbes paysages, sa verdure, ses pubs, son peuple chaleureux, sa musique et son histoire mouvementée. Tout aborder ici est bien évidemment impossible, j’essaierais seulement de vous en apprendre un peu plus sur le pays de la harpe et de la Guinness.

Irlande
Des paysages à couper le souffle…

.

– Histoire

L’Irlande est peuplée depuis l’époque néolithique et on retrouve de nombreuses traces des premiers hommes (dolmens, tombes, etc.). Puis, au Vème siècle av JC arrivent les Celtes. L’île ne sera en revanche pas conquise par les Romains contrairement à l’Angleterre. A partir de 432, Saint Patrick évangélise l’Irlande, c’est un tournant dans l’histoire du pays. Au IX ème siècle, les Vikings débarquent en Irlande et fondent un port sur la rivière Liffey car à cette époque l’île est essentiellement rurale, port qui devient la ville de Dublin. Au XI ème s. le Roi Brian Boru combat les Vikings ce qui entraîne l’assimilation de ces derniers dans la population locale. En 1170, les Normands prennent Dublin et 5 ans plus tard le roi d’Angleterre (soutenu par le pape) est reconnu suzerain de l’Irlande. Bien qu’ils furent implantés partout sauf en Ulster, les Normands n’arrivent pas à imposer leurs règles (Kilkenny statutes, anglicisation) à la population. En 1601, les seigneurs de l’Ulster attaquent les anglais mais essuient une défaite. En conséquence, six des neuf comtés d’Ulster sont confisqués par les anglais et donnés aux anglais.

Devant le tel succès de cette démarche colonisatrice, les anglais décident d’étendre cela à tout le pays et ainsi déposséder les irlandais de leur terres. A cela s’ajoute le bannissement de tous les droits des catholiques. Devant la montée des rébellions au cours du XVIIIème s. les anglais redonnent quelques droits aux irlandais et un peu d’autonomie. Le pays connaît au XIXème s. une grande famine qui fait deux millions de morts ; beaucoup d’irlandais décident alors de tenter l’aventure aux Etats-Unis. Le XXème s. voit la création du « Sinn Féin » (Nous mêmes) en 1905 qui deviendra plus tard l’aile politique de l’IRA.

En 1916, les Volontaires Irlandais et l’IRB s’emparent des points stratégiques de Dublin et proclament l’indépendance du pays. Les anglais reprennent le contrôle de la ville mais en 1921, après de nombreux affrontements, l’Irlande devient indépendante sauf l’Ulster qui reste sous contrôle britannique.

En Ulster justement, vivent de nombreux catholiques privés de leurs droits ce qui entraîne de nombreux attentats et affrontements entre l’IRA et l’armée anglaise. Le point culminant fût le « bloody Sunday » en 1972 où 13 personnes furent massacrées par les paras anglais. La situation n’est d’ailleurs toujours pas réglée, les anglais affirmant que la situation est entièrement de la faute des nationalistes, les nationalistes déclarent de leurs côté qu’ils ne cesseront leur activité qu’au départ des anglais et à la réunification de l’île.

irlande drapeau
Le drapeau irlandais

.

– Situation actuelle

L’Irlande est membre de l’UE depuis 1973 et était à l’époque de son entrée un pays relativement pauvre comme l’Italie du Sud. Cependant, grâce aux aides européennes, l’Eire a bâti une économie prospère et est d’ailleurs surnommée le « tigre européen ». Elle a l’avantage d’avoir une population jeune et un taux de fécondité élevé. Elle est devenue un pays en pointe dans l’électronique, l’informatique et la pharmacie. Cependant, le poids de la tradition et de la religion font que l’Irlande n’a toujours pas légalisé l’avortement et l’a fait il y a peu de temps pour le divorce. Bien que ce soit un pays peu peuplé, les irlandais sont partout dans le monde. Ainsi, on compte 1 million d’irlandais en Grande-Bretagne, 30% des populations américaines et autraliennes sont d’origine irlandaise.

mouton irlandais
Les célèbres moutons noir d’Irlande

.

– A voir

–  Pour résumer, l’Irlande est une plaine avec des montagnes à l’ouest, des collines et des lacs au centre, et une côte magnifique qui entoure l’île. L’Irlande est une aubaine pour tous les amoureux de la nature grâce à une riche faune et flore ; les amateurs de chevaux et oiseaux ne seront également pas déçus.

Falaises de Moher, Irlande
Les falaises de Moher

.

–  Dublin : son nom gaélique est Baile Atha Cliath. Le nom de Dublin est d’origine viking et signifie « lagune noire » en raison de la couleur de la Liffey qui la traverse. Dublin est la capitale de l’Irlande que depuis 1949 et offre côté architecture des bâtiments de type ancien. La visite de St James Gate, musée brasserie Guinness s’impose à tous les amateurs de l’or noir. En ce qui concerne les pubs de Dublin, je vous conseille le « Brazen Head » ou le « Slattery’s » côté musique trad et le « Baggot Inn » côté folk/rock.

– Voir un concert de musique traditionnelle est toujours un grand moment. Cela se passe généralement dans les pubs, on y trouve des instruments tels que le fiddle (violon), la guitare, le whistle (flûte), les uileann pipes et le bodhran. L’Irlande est une grande terre de musique et a donné naissance à des groupes mondialement connus comme U2, the Chieftains, les Pogues, etc.

– On ne peut pas aller en Irlande sans goûter aux bières locales* comme la Guinness, la Kilkenny, la Murphy’s, la Harp et au whiskey* (Paddy, Jameson, Bushmills).

dublin temple bar
Le Temple Bar, à Dublin

.

– L’ Irlande en bref

– population : 3,9 millions d’habitants (plus 1,7 million en Ulster)
– superficie : 84 421 km² (70 282 km² pour la république d’Irlande)
– langues : anglais, gaélique
– monnaie : euro
– villes les plus importantes : Dublin, Cork, Limerick et Galway.

.

* L’abus d’alcool est dangereux pour la santé