Suite de notre série sur les tournois du Grand Chelem avec le tournoi de Wimbledon et son fameux gazon so british.

Wimbledon

–  Date de création : 1877
–  Période : juillet
–  Lieu : Wimbledon (banlieue de Londres)
–  Surface : Gazon
–  @ : www.wimbledon.org Wimbledon_Court_1

–  Histoire :

Wimbledon, est le plus vieux des quatre tournois et est considéré par beaucoup de joueurs comme le plus prestigieux. C’est un tournoi unique par son histoire et ses traditions. Par exemple, c’est le seul des quatre tournois à être organisé par un club et non par la fédération nationale ; du côté des traditions, tous les joueurs doivent être vêtus de blanc. Tout débute en 1875 lorsque les deux fondateurs du All England Croquet Club propose à ses adhérents un nouveau sport : le tennis (créé par le Major Wingfield). Ils achètent ce nouveau jeu et l’améliorent jusqu’à ce qu’ils décident de créer un championnat. La première édition accueille 22 joueurs et est uniquement réservée aux hommes. Le tournoi s’appelle à cette époque et jusqu’en 1922, « Lawn-Tennis Championship ». L’édition de 1878 voit la victoire d’un anglais inconnu Frank Hadow grâce à l’invention du lob. En 1884 est créée la première édition du tournoi féminin dont la finale oppose les deux soeurs Watson. A la fin du siècle, la fréquentation du tournoi s’accroît considérablement tout comme sa notoriété. L’année 1922 voit en plus du changement de nom, la suppression du « challenge round » qui voit le vainqueur de l’épreuve qualifié automatiquement pour la prochaine finale, et le déménagement de Worple Road à Church Road toujours dans Wimbledon. Après une domination britannique durant les premières années, les français collectionnent les titres sur le gazon anglais pendant les années 20 (5 tournois pour la seule Suzanne Lenglen !) puis ce sont les américains qui dominent le tournoi jusqu’à la seconde guerre mondiale. Après la guerre, américains et australiens se partagent les victoires.

Wimbledon

Le complexe de Wimbledon vu du ciel

Durant les années 70 et 80, le tournoi connaît de nombreux travaux : musée du tennis, rénovation des infrastructures, nouveau courts, le tout s’étendant sur 17 hectares ce qui en fait le tournoi le plus grand en matière de surface. Côté court, plusieurs grand joueurs s’illustrent à Wimbledon comme les suédois Borg (5 victoires) et Edberg (2 victoires), l’américain McEnroe (3 victoires). Chez les dames, Martina Navratilova remporte 9 titres entre 1978 et 1990, ce qui en fait la joueuse la plus titrée du gazon anglais ! Dans les années 90, Steffi Graff remporte 7 titres tandis que Pete Sampras écrase la concurrence avec 7 titres à son actif. En plus de devoir jouer en blanc, Wimbledon possèdent d’autres particularités : pas de publicité autour du terrain, le gazon de Wimbledon ne sert qu’une fois par an, le vainqueur se voit offrir une adhésion à vie au All England Club, les trophées sont remis par le duc et la duchesse de Kent, enfin, les têtes de série ne sont pas calculées en fonction du classement mondial mais en fonction du classement fait par les organisateurs (mesure qui est souvent contestée).

–  Athlètes les plus titrés : Martina Navratilova (9 victoires), William Renshaw et Pete Sampras (7 victoires).