FILM RÉALISÉ PAR PAUL GREENGRASS AVEC : JAMES NESBITT, TIM PIGOTT-SMITH, NICHOLAS FARRELL, …

 

Bloody Sunday

Le dimanche 30 janvier 1972, à Derry, en Irlande du Nord, Ivan Cooper est l’organisateur d’une marche pacifique pour l’égalité des droits entre catholiques et protestants, farouchement déterminés à éviter toute violence entre les différents protagonistes. Mais malgré son dialogue avec les autorités unionistes et ses tentatives de négociation avec les forces de l’ordre britanniques, la manifestation se transforme en émeute : treize personnes sont tuées par l’armée. Cette journée, désormais inscrite dans l’Histoire sous le nom de Bloody Sunday, marque le début de la guerre civile.

L’histoire se déroule en Irlande du Nord un certain dimanche 30 janvier 1972. Ce jour là, Ivan Cooper organise une marche pacifique pour l’égalité des droits entre catholiques et protestants. Cette marche qui devait être pacifique a tourné rapidement à une marche sanglante.

Tout le film se déroule donc en Irlande du Nord. On y voit toute la préparation de cette marche, toute la détermination des irlandais à vouloir manisfester librement et pacifiquement. On y voit aussi toute la détermination des forces anglaises à vouloir faire de cette journée une journée exemplaire : ils veulent que cette journée serve d’exemple aux irlandais, ils veulent arrêter 500 personnes, ils veulent montrer leur force tout simplement. Cette mobilisation a rassemblé 20 000 personnes contre la loi d’internement permettant d’emprisonner quiconque sans procès pour une période indéfinie.

Mais quelle honte pour l’armée anglaise, quelle honte pour l’Angleterre toute entière après ce dimanche tragique ! A la fin de la journée, le bilan est lourd, les paras anglais ont ouvert le feu à balles réelles, les balles ont fusé dans tous les sens, l’armée anglaise a tiré dans la foule. Triste bilan donc : 28 personnes touchées dont 13 qui en sont mortes. Il faut savoir qu’aucune sanction n’a été prise contre les militaires anglais qui ont ouvert le feu et tué 13 personnes. Bien au contraire, les officiers, qui ont planifié ce que l’on peut appeler un massacre, ont été décorés par la reine.

Ce film montre bien la bêtise des êtres humains, et en l’occurrence ici, la bêtise de l’armée anglaise. Au nom de quoi ceux-ci auraient-ils le droit d’occuper une terre qui n’est pas la leur ? Ce film nous montre vraiment ce qui s’est passé ce dimanche 30 janvier 1972, un dimanche qui restera gravé à jamais dans l’histoire. Un film exceptionnel et très bien réalisé, à regarder absolument. Un film plein d’émotions …

Les attentats organisés par l’IRA, les assassinats sectaires et la répression britannique dureront jusque dans les années 90. Pour la Grande Bretagne, le conflit en Irlande du Nord tient du seul fait des activités terroristes de l’IRA. Pour l’IRA, le conflit ne prendra fin que lorsque les britanniques quitteront le pays et que l’île sera enfin réunifiée.

DVD 1 :
–  Le film

DVD 2 :
Les Forces en présence
Retour sur les lieux
Un film pour l’histoire
Filmer Bloody Sunday
Paul Greengrass, not so british …

Autres infos :
Réalisation : Paul Greengrass
Acteurs : James Nesbitt, Tim Pigott-Smith, Nicholas Farrell, …
Encodage : Dolby digital 5.1
Qualité : Stéréo, couleur
Durée : 107 minutes
Date de sortie : 30/10/2002