Grzegorz Rosinski (dessinateur)

Né le 3 Août 1941 à Stalowa Wola , en Pologne. A 16 ans, il dessine ses premières histoires. Il fait ses études à l’Académie des Beaux-Arts de Varsovie, de 1961 à 1967, section arts graphiques et obtient son diplôme. Dès 1966, les commandes affluent (illustration de livres scolaires, romans et pochettes de disques ; entre 1968 et 1976, il signe des albums pour un éditeur polonais puis des planches pour le magazine de bd « Relax » à Varsovie). En 1976, Rosinski vient en Belgique et publie quelques histoires dans les magazines français « Tintin », « Spirou » et le « Trombone Illustré ». En 1977, il crée le mythique « Thorgal » avec Van Hamme, prépublié dans « Tintin » ; dès lors, chacune de ses créations (one shot ou série) rencontre le succès : « Hans » avec Duchâteau, « La croisière fantastique » avec Smit le Bénédicte, « Le Grand Pouvoir du Chninkel » et « Western » avec Van Hamme, « La Complainte des Landes Perdues » avec Dufaux, « La Vengeance du Comte Skarbek » avec Yves Sente. Rosinski a reçu de nombreux prix pour ses albums.

.

– Jean Van Hamme (scénariste)

Né le 16 janvier 1939 à Bruxelles (Belgique). Ingénieur commercial, agrégé d’économie politique (il possède aussi plusieurs licences universitaires), il travaille dans le marketing pour plusieurs entreprises. En 1966, il rencontre le dessinateur Paul Cuvelier. Leur collaboration se concrétise en 1968 avec la bd « Epoxy » puis plus tard avec « Corentin ». En 1976, il quitte son travail pour ne plus se consacrer qu’ à l’écriture. Il écrit entre autre pour Franquin (« Gaston Lagaffe »), Dany (« Histoire sans héros »), Rosinski (« Thorgal » et « Le Grand Pouvoir du Chninkel »), William Vance (« XIII »), Griffo (« S.O.S. Bonheur »), Francq (« Largo Winch », d’après ses romans), Vallès (« Les Maîtres de l’Orge ») et reprend la série Blake et Mortimer d’Edgar P. Jacobs avec Ted Benoit. En 1986-1987, il est directeur d’édition chez Dupuis pendant quelques mois. Il a également enseigné le scénario de cinéma (de 1985 à 1995). Il est romancier, scénariste (bds, films TV, adaptations pour le cinéma) et président du CBBD (Centre Belge de la Bande Dessinée).

.

– Thorgal. Tome 9 : Les archers

(publié en 1985 chez Le Lombard, première édition)

Thorgal tome 9

Dans un village calédonien, Kriss de Valnor et Sigwald le brûlé, deux bandits de grand chemin, voleurs et assassins, dérobent un bijou sacré, « la pierre de sang »… Ailleurs, Thorgal Aegirsson, en route pour rentrer sur son île en bateau, se fait « renverser » par Tjall le Fougueux qui l’emmène chez son oncle Pied d’arbre, armurier. Là, il apprend qu’un tournoi d’archers va avoir lieu avec un prix de cent marcs d’argent. Ayant perdu tous ses biens, Thorgal décide de les accompagner et par un concours de circonstances, se retrouve en équipe avec Kriss, excellente tireuse. Le tournoi n’est pas de tout repos : joie et courage, traîtrise et danger sont à l’ordre du jour. Le suspense est à son comble mais le résultat n’est pas du tout du goût de Kriss…

.

Thorgal tome 9

.

– Thorgal. Tome 10 : Le pays Qâ

(publié en Avril 1986 chez Le Lombard, première édition)

thorgal tome 10

Jolan, le fils de Thorgal, Muff son chien et Pied d’arbre se font enlever sur l’île de Thorgal…C’est un stratagème de Kriss de Valnor (qui s’est vu confier une mission contre de l’or) pour forcer Thorgal et Tjall le Fougueux à se joindre à elle. En route, le premier régent du peuple Xinjin leur raconte la légende du lointain pays Qâ et leur expose le but de leur mission : voler le casque du dieu destructeur Ogotaï, car c’est là que réside sa force et ses pouvoirs. Pour y arriver, ils devront traverser les territoires interdits, la cité « Mayaxatl-la-sanglante », entrer dans le palais du dieu et enfin être en contact avec lui. Tandis que Pied d’arbre et Jolan découvrent leur lieu de « détention », la cité des Xinjins, la bande est « larguée » près des territoires interdits et leur quête commence…

.

thorgal tome 10

.

Thorgal. Tome 11 : Les yeux de Tanatloc

(publié en Octobre 1986 chez Le Lombard, première édition)

thorgal tome 11

.

Kriss de Valnor, Tjall, Thorgal et Aaricia traversent péniblement les territoires interdits en direction de Mayaxatl ; la tension monte dans l’équipe, les dangers abondent aussi bien sous forme physique que morale : crocodiles, patrouilles de chaams à la solde d’Ogotaï, maladie, manipulations et trahison ! De son côté, Jolan se découvre des pouvoirs au contact de Tanatloc, le dieu des Xinjins, et va devenir malgré lui un personnage important pour ce peuple…

.

thorgal tome 11

.

– Thorgal. Tome 12 : La cité du dieu perdu

(publié en 1987 chez Le Lombard, première édition)

thorgal tome 12

.

A « Mayaxatl-la-sanglante », Kriss de Valnor et Thorgal rencontrent Hog, chef de l’armée d’Ogotaï qui oeuvre dans l’ombre avec une poignée de compagnons contre celui-ci ; lorsqu’il leur apprend le véritable but de leur mission, Thorgal refuse d’y participer plus longtemps, tente de fuir mais est capturé. Tjall et Aaricia, qui attendait en dehors de la ville le sont aussi. Hors, dans quelques jours ont lieu de grands sacrifices humains en l’honneur du dieu assoiffé de sang…C’est alors que Thorgal découvre qu’il n’est pas étranger à l’histoire du pays Qâ ! Parviendront-ils jusqu’à Ogotaï ? Arriveront-ils jusqu’au bout de leur difficile mission ?

.

thorgal tome 12

.

– Thorgal. Tome 13 : Entre terre et lumière

(publié en 1988 chez Le Lombard, première édition)

thorgal tome 13

.

La cité des Xinjins. Jolan a été désigné comme le successeur de Tanatloc, il est le nouveau dieu du peuple xinjin, il est Hurukan, celui qui voit ! Ses parents, Thorgal et Aaricia, voient l’avenir d’un autre oeil et veulent rentrer sur leur île avec lui. Mais leur projet ne convient pas à certains xinjins qui complotent et cherchent à se débarrasser d’eux, afin de garder Hurukan et le pouvoir ! Thorgal parviendra-t-il à rentrer avec les siens sur son île ?

.

thorgal tome 13

.

– L’avis de Tofu

De l’aventure encore et toujours ! Vous en avez rêvé ? Rosinski l’a fait au travers de ce cycle appelé « Le cycle de Qâ »… Un dessin réaliste travaillé, un scénario captivant et plein de rebondissements font de ce cycle l’un des meilleurs de la série Thorgal ; les beaux décors (forêts, cité troglodyte, labyrinthe, machines volantes,…), les personnages attachants, les très belles couvertures (de véritables peintures !) divertissent et l’histoire universelle de Thorgal, un homme qui n’aspire qu’à vivre en paix avec sa famille mais qui est sans cesse « contrecarré », permet au lecteur de s’identifier. L’apparition de Kriss de Valnor, personnage intelligent, fort et méchant, rajoute un soupçon de piquant à la série. Bref, c’est du divertissement de haut vol ! Pour ados et adultes. A noter que « Le cycle de Qâ » est paru en 2003 sous la forme d’un album de 240 pages en couleur regroupant les 5 tomes (9 à 13) avec des croquis et dessins inédits… (voir logo de la chronique)

.

Site de la série

Site de l’éditeur

Le forum

.

(article de Tofu)

Tous les dessins de cette page sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs. Ils peuvent être retirés à la demande de ces derniers.