FILM RÉALISÉ PAR GASPAR NOÉ AVEC : MONICA BELLUCCI , VINCENT CASSEL , ALBERT DUPONTEL , …
Irréversible

 

Parceque le temps détruit tout… Marcus et Alex sont invités à une soirée avec Pierre, l’ex d’Alex et le pote de Marcus. En rentrant, Alex se fait violer dans un passage. Pour venger sa femme, Marcus va se mettre à la recherche de celui qui a commis ce crime.

Que dire de ce film qui a fait scandale au festival de Cannes 2002 … « Le temps détruit tout », c’est avec ce thème que Gaspar Noé a réaliser « Irréversible » en commençant par la fin et en finissant par le début. En effet, monté comme « Memento », ce film nous montre une succession de scènes qui amènent les explications après les faits.

En bref, si vous ne comprenez rien au début, c’est normal, les explications arriveront plus tard dans le film. Pourquoi ce film a-t-il fait scandale me diriez-vous ? Deux scènes particulièrement choquantes : l’une se déroulant dans un club Gay avec meurtre barbare, l’autre montrant un viol en temps réel d’où le choc des téléspectateurs lors de sa sortie en salle … à la limite de l’insupportable.

Une histoire de deux êtres amoureux détruite par un seul homme, détruite par le temps. Un film débutant dans l’horreur et se finissant dans un pur bonheur, une fin qui vous laisse sans voix du moins si vous arrivez à rester jusqu’à la fin. J’ai apprécié la façon dont était réalisé ce film, l’histoire est très bien tournée. Je vous le conseille mais attention : âmes sensibles, s’abstenir !

Les Bonus :
Les commentaires audio du Réalisateur
Les commentaires audio des 3 Acteurs principaux
Le court-métrage du Réalisateur :  » Intoxication  »
Le reportage sur les effets spéciaux
Les scènes coupées
Les 2 clips musicaux
Le livret de 16 pages avec la filmographie des acteurs, du Réalisateur et le scènario

Autres infos :
Réalisation : Gaspar Noé
Acteurs : Monica Bellucci , Vincent Cassel , Albert Dupontel , Philippe Nahon , Jo Prestia
Musique de Ludwig van Beethoven
Vidéo : 16:9 compatible 4/3 format d’origine respecté 2.35
Qualité  : Stéréo, couleur
Durée : 99 minutes