UNE SÉRIE CULTE PAR UN AUTEUR CULTE !

Charles Burns est né en 1955 à Washington DC, USA, où il étudie dans une école d’arts plastiques, l’Evergreen College. Après différentes expérimentations (strips, photographie expérimentale et roman-photo,…) qui sont refusées par les éditeurs, il rencontre Art Spiegelman, fondateur de la revue « Raw » à laquelle il participe de 1981 à 1991 en créant des strips, des histoires courtes (El Borbah,…) et des illustrations ; en même temps, il collabore à d’autres revues telles « Heavy Metal », « Taboo »,….

De 1984 à 1986, il s’installe en Italie et ses histoires sont alors publiées par divers éditeurs en Europe.

Enfin reconnu, Burns illustre des magazines (Time, Rolling Stone,…), des anthologies de bandes dessinées alternatives, des pochettes de disques (« Brick by brick » d’Iggy Pop,…), collabore à un dessin animé d’après un de ses strips pour MTV en 1993 et participe à la scénographie d’un ballet.

En 1994 débute le « feuilleton graphique » qui le rend célèbre, « Black Hole ».

– Bibliographie française non exhaustive

(Charles Burns est le scénariste et le dessinateur de ses bds)

  • 2003 : Black Hole 5, « Grandes Vacances » (Editions Delcourt, collection Contrebande)  : « Big Baby » (Editions Cornélius, collection Solange)
  • 2002 : Black Hole 4, « Reine des Lézards » (Editions Delcourt, collection Contrebande)  : « Little Lit : contes de fées, contes défaits » Collectif (Editions du Seuil)
  • 2001 : Black Hole 3, « Visions » (Editions Delcourt, collection Contrebande)
  • 1999 : Black Hole 2, « Métamorphoses » (Editions Delcourt, collection Contrebande)
  • 1998 : Black Hole 1, « Sciences Naturelles » (Editions Delcourt, collection Contrebande)
  • 1995 : La malédiction de l’homme-taupe (Editions Magic Strip)
  • 1989 : El Borbah 2, « Defective Stories » (Editions Albin Michel)
  • 1985 : El Borbah 1(Editions Les Humanoïdes Associés)

 

– Black Hole : Résumé des 5 albums

Seattle, milieu des années 70. Des adolescents sont victimes d’une nouvelle maladie sexuellement transmissible qui n’affecte qu’eux et qui les transforme physiquement, appelée « la peste ado » ou « la crève ». Les ados « touchés » se réfugient dans les bois où ils essayent de survivre, dormant le jour dans des tentes ou dans des cabanes misérables et sortant la nuit pour chercher à manger. Ils vivent dans la peur d’autant plus que des choses étranges se passent dans les bois…

Black hole

.

– Dans cette histoire, on suit le parcours de quelques adolescents dont les destins s’entrecroisent…

Keith Pearson Symptômes : petits boutons noirs sur les côtes qui se transforment en sorte de « queues de tétards » ; chope « la crève » avec Eliza. Keith, jeune homme propre sur lui passe sa vie à boire des bières et fumer des pétards avec ses potes, et à leur parler de la fille qu’il aime, Chris Rhodes. C’est le bon samaritain : il apporte son aide aux ados qui vivent dans les bois et veut à tout prix « sauver » Chris dès qu’elle a un ennui.

.

Chris Rhodes Symptômes : la peau de son corps se détache : elle mue ; chope la crève avec Facincani. Chris, c’est la jeune fille paumée dont le coeur bat pour un type déjà casé, Rob Facincani. Lorsqu’elle découvre de façon humiliante qu’elle a la crève, elle culpabilise, et, avec l’aide de Rob, part de chez elle et s’installe dans les bois. Il lui apporte à manger tous les jours jusqu’à ce qu’il disparaisse mystérieusement. Chris, bouleversée, est alors aidée par Keith.

.

Rob Facincani Symptômes : une petite bouche à la base de son cou qui gargouille, grogne, soupire et parle quand il dort. Facincani, c’est le mec « kool », comme la marque des cigarettes qu’il fume. Il trompe sa copine Liza (avec Chris) et se fait jeter par elle. Facincani rend souvent visite à ses amis « malades » dans les bois et aide Chris (avec qui il sort maintenant) à s’installer parmi eux. Il lui apporte à manger régulièrement jusqu’au jour où il se fait tabasser à mort par un dingue qui rode dans le coin.

.

Eliza (personnage secondaire) Symptômes : a une queue, c’est pourquoi elle est surnommée la « Reine des Lézards ». C’est une fille très « libre » qui vit avec des dealers dans une maison. Elle rencontre Keith lorsque celui-ci vient se « réapprovisionner » avec des amis. Elle fait des sculptures et des dessins glauques. Elle finit par déménager (tome 5) et semble débuter une histoire avec Keith.

.

– L’avis de Tofu 

On plonge avec délice dans cette histoire noire aux accents fantastiques et bizarres, au scénario très bien mené. Le découpage original des planches et le style graphique soigné, en noir et blanc, à l’encre, renforcent l’impression de malaise qui se dégage de l’histoire et la servent. Dépaysement garanti, on attend la suite avec impatience ! Pour ados et adultes.

Tous les dessins de cette page sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs. Ils peuvent être retirés à la demande de ces derniers.

(article de Tofu)