Cette édition 2003 de la Coupe du Monde de Rugby se déroulera en Australie du 10 octobre au 22 novembre. Cet événement sportif constitue l’un des points culminants de cette année 2003 sur le plan sportif au même titre que les Championnats du Monde d’athlétisme qui se sont dernièrement tenus à Paris.

Contrairement à la Coupe du Monde de football qui existe depuis plus de 70 ans, la Coupe du Monde de rugby est née récemment puisque la première édition s’est déroulée en 1987 ; il s’agit donc d’une compétition plutôt récente avec pour vainqueurs précédents :

  • 1999 : Australie
  • 1995 : Afrique du Sud
  • 1991 : Australie
  • 1987 : Nouvelle-Zélande

 

Le pays d’accueil : l’Australie

Pendant 44 jours et au cours de 48 matches, le tournoi verra s’affronter les 20 équipes nationales les meilleures du monde. Les matches seront joués sur 11 stades de réputation mondiale, faisant de cette rencontre le plus grand des festivals de rugby que l’Australie ait jamais connu. Au même titre que les Jeux Olympiques et la Coupe du Monde de football, la Coupe du Monde de Rugby, fondée par la Fédération Internationale de Rugby (IRB) est disputée tous les quatre ans. Celle-ci sera la cinquième édition. L’évènement sera télévisé dans plus de 205 pays à une audience globale estimée à quatre milliards de spectateurs. Près de 55 000 visiteurs internationaux sont attendus en Australie pour la Coupe.

Les favoris

Cette édition 2003 paraît plus serrée que jamais avec un affrontement hémisphère sud – hémisphère nord plus équilibré que lors des éditions précédentes où les équipes du Tri Nation tenaient le haut de l’affiche. Depuis quelques années, les nations de l’hémisphère nord ont considérablement haussé leur niveau de jeu pour se mettre au niveau des équipes du sud et il n’est désormais plus rare de voir l’Angleterre battre la Nouvelle-Zélande, la France venir à bout des Sud-africains et l’Irlande triompher de l’Australie.

Le grand favori de la compétition sera, même si celle-ci se déroule sur les terres australes, l’Angleterre. Les anglais possèdent en effet une défense de fer, une attaque redoutable et un joueur de talent en la personne de Wilkinson et son coup de pied magique. Les anglais sont les vainqueurs de la dernière édition du Tournoi des 6 Nations et leur tournée en Océanie a été très impressionnante avec notamment deux succès face aux All Black.

Ensuite, on trouve les deux meilleures équipes de l’hémisphère sud que sont l’Australie et la Nouvelle-Zélande. Les Wallabies et les All Black sont toujours difficiles à manœuvrer ; petit avantage tout de même à l’Australie, qui même si elle est généralement considérée par les médias comme une équipe à un niveau légèrement inférieur à celle des All Black, est toujours présente dans les grands rendez-vous et a tout de même remporté deux Coupes du Monde contre une pour la Nouvelle-Zélande.

La France, quant à elle, mériterait d’être classée avec l’Australie et la Nouvelle-Zélande, mais son inconstance et son irrégularité dans le jeu et dans les résultats la place avec les grands outsiders. Sa performance moyenne au dernier Tournoi des 6 Nations (3ème seulement) et ses trois défaites contre l’Argentine et les All Black lors de sa tournée dans l’hémisphère sud ont légèrement tâché sa réputation d’équipe solide. Cependant, tout n’est pas noir et il ne faut pas oublier que l’équipe de France peut être capable du meilleur notamment en Coupe du Monde où elle finit toujours dans le dernier carré (finaliste en 1999 et 3ème en 1995) ; c’est la seule équipe de l’hémisphère nord qui a joué deux finales. La France est également réputée pour son beau jeu et c’est quand on la croit « au fond du trou » qu’elle rebondit et produit son meilleur rugby.

On peut placer deux autres équipes au niveau de la France, à savoir l’Afrique du Sud et l’Irlande. Les Springboks peinent à retrouver leur lustre de 1995 en raison d’un jeu basé essentiellement sur le physique au détriment de la tactique et de la stratégie. Le XV du Trèfle a, quant à lui beaucoup progressé ces dernières années, ce qui lui a permis de terminer à la seconde place du dernier Tournoi des 6 Nations. L’Irlande est donc tout à fait capable de venir jouer les trouble-fête dans cette compétition et de rivaliser avec les meilleurs. On trouve d’autres outsiders, dont le niveau se situe en-dessous des trois équipes précédemment citées, comme l’Ecosse, l’Argentine (récent vainqueur de la France à deux reprises) ou les Fidji. Les autres nations auront bien du mal à rivaliser avec les grandes équipes et il n’est malheureusement pas rare de voir des scores fleuves lorsque ces équipes rencontrent les favoris.

 

Les différentes poules :

– Poule A – L’Australie, l’Argentine, l’Irlande, la Namibie et la Roumanie
– Poule B – La France, l’Ecosse, les Fidji, le Japon et les Etats-Unis
– Poule C – L’Afrique du Sud, l’Angleterre, le Samoa, la Georgie et l’Uruguay
– Poule D – La Nouvelle-Zélande, le Pays de Galles, l’Italie, le Canada et les Tonga.