Des chansons engagées ou plus personnelles, de la colère à la mélancolie, à la fois cynique, drôle et touchant, Renaud peut être considéré comme l’un des plus grands auteurs compositeurs français. Petit coup d’œil sur le Renaud des années 80 et zoom sur le Renard de « Boucan d’enfer » , album sorti en 2002, entre révolte et désespoir …

 

renaud morgane de toi

–  1983 : Morgane de toi

« Morgane de toi » contient des chansons devenues populaires aussi bien pour leur aspect personnel ( « Morgane de toi » , « En cloque » ) que pour leur côté critique de la société ( « Déserteur » ). On retiendra également « Dès que le vent soufflera » et « Deuxième génération » .

 

 

renaud mistral gagnant

–  1986 : Mistral gagnant

Le succès suit son cours avec cet album contenant quelques perles dont « Mistral gagnant » ( sur le thème de l ’enfance ), « P’tite conne » ( ou les méfaits de la drogue ) , « Morts les enfants » , « Fatigué » (critique désabusée de la société) et enfin « Miss Maggie » , « hommage » cinglant à Mme Tatcher.

 

 

renaud boucan d'enfer

–  2002 : Boucan d’enfer

Renaud revient avec un album beaucoup plus personnel « Docteur Renaud Mister Renard » , reflet des galères subies ces dernières années, tout en conservant son esprit de révolte mais en l’exprimant de manière plus subtile avec « Manhattan-kaboul » (chanson sur les attentats du 11 septembre -duo avec Axelle Red). Avec « Je vis caché » et « Tout arrêter… », il exprime son ras-le-bol des critiques dû à son comportement de chanteur énervant. Pourtant, l’humour est toujours au rendez-vous avec « L’entarté » ( à l’attention de BHL ) et « Mon nain de jardin ». Quant à « Coeur perdu » et « Boucan d’enfer » , ils teintent l’album d’une mélancolie poétique ( avec une citation de Prévert à l’appui dans « Boucan d’enfer » ).

 

– Certaines personnes au jugement facile et aux idées bien arrêtées me diront encore que Renaud est un beauf… Je n’ai qu’une chose à leur dire : E C O U T E Z ses chansons, et si vous n’aimez pas son style de musique, donnez-vous au moins la peine de vous intéresser à ses textes loin de la mièvrerie pop française qui pollue les ondes FM. Personnellement j’aime bien « Hexagone » , « It is not because you are » , « Fatigué » (…) La liste est longue… En tout cas, coup de chapeau à « Manhattan-Kaboul » et longue carrière de Renaud !